Le capitalisme, cela se gère? Cela se "dépasse" ou cela doit être anéanti ?

Publié le 11 Juillet 2019

La preuve par Michelin 

Le capitalisme, cela se gère? Cela se "dépasse" ou cela doit être anéanti ?

« Faire comprendre aux salariés que c’est très grave de ne pas respecter les consignes de sécurité » : c’est ainsi que la direction de Michelin explique la sanction reçue par Xavier [1], salarié à l’usine de Blanzy (Saône-et-Loire), deux mois après qu’il se soit gravement blessé le doigt en manipulant un « skim », un gros rouleau sur lequel est enroulée la gomme qui sert à fabriquer les pneus.

La suite, nous sommes en 2019, arriverait à faire passer Zola pour la comtesse de Ségur. Jugez en plutôt

Il va rapidement falloir mettre à l'ordre du jour les sanctions à appliquer aux patrons pour mépris des salariés et atteinte à la dignité. Il faudra, vu le cumul de fautes, que certains apprennent à courir vite, très vite s'ils veulent continuer de profiter de leur yacht, leur cave et qu'ils s’aménagent très loin une résidences d'accueil. 

Rédigé par Canaille le Rouge

Repost0
Commenter cet article