Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des chiffres et des lettres (discrètes)

Le président des riches s'entoure 

Des chiffres et des lettres (discrètes)

Dans son rapport annuel publié il y a dix jours, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui supervise ces contrôles fiscaux, indiquait que sur 35 dossiers de membres du gouvernement examinés depuis 2017 – dont le nom n’est pas révélé* –, 21 avaient donné lieu à des rectifications.

Le rappel moyen demandé par dossier a été de 10.788 euros et de 11.930 euros pénalités incluses (de retard notamment), a précisé la Haute Autorité.

Ce "rappel moyen" des sommes dues par ces donneurs de leçon vers les pauvres se monte par maroquinés à 8 mois de SMIC net ou encore un an et demi de RSA-18 mois  (personne seule).

La morale (et pas que fiscale), de chape contraignante théorique pour tous, devient une denrée des plus volatile dès qu'on approche de Touthenmacronaparte-Jupiter et de ceux qu'avec ses ministres délinquants il sert.

* "nom pas révélé" . Normal, ils n'habitent pas la ZUP  ou(et) n'ont pas, comme ce type condamné à 3 mois fermes, "volé" un fromage de chèvre chez Auchan pour pouvoir manger.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article