Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agression, drone y soit qui mal y pense

pour voire la face cachée,

et si on usait d'un miroir ?

Agression, drone y soit qui mal y pense

"En abattant un drone iranien au dessus de Coney Island le gouvernement étasunien à fait une très grosse erreur."

Les médias tentent de nous convaincre du bien fondé de la présence des troupes de Trump dans le détroit d'Ormuz et de son droit à espionner tout ce qui s'y passe.

Imaginez si le Venezuela pour protéger ses ressources pétrolières allait installer une escadre devant Boston ?

Vous voyez qu'un miroir peut permettre d'y voir clair.

Alors pourquoi,  concernant Trump et ses lansquenets, ne pas clairement dénoncer cette offensive impérialiste ? La France (rappelez-vous du discours de Villepin à l'ONU) avait su porter une voix faite de fermeté et dignité.

Il est vrai qu'en suite de Jospin à Valls et leurs équipes, le cap a été bien changé pour permettre à Macron de s'accrocher et se mettre en remorque du télé-évangéliste de la Maison Blanche.

Le gouvernement iranien n'est pas fréquentable. C'est un fait. indiscutable. l'Iran est un pays souverain. C'est un fait tout autant indiscutable.

Un pouvoir qui pend les démocrates, avilie les femmes avec la même ardeur que le pouvoir de Ryiad décapite et avilie les femmes, les deux le faisant au nom du même dieux que celui des intégristes évangélistes des USA ou de Tel Aviv et autres sectes du même acabit (celui situé face à l'Iran,  avec l'assistance de tout ce que l'impérialisme compte de relais et acteur sur la planète), oui de tels pouvoirs sont infréquentables. 

Mais, et là il va falloir que chacun se positionne. De quel droit l'occupant du Bureau ovale peut-il aller faire survoler et espionner un pays souverain, interdire l'espace aérien à plus de 11 500 km de sa  localisation de légitime ? 

Là est la question.

Soutien des tueurs de Riyad, de Tel Aviv et de tout ce que la planète compte de dictateurs payés par les grands groupes US, celui qui organise putsch et subversion, terrorisme en Amérique du Sud s'arroge le droit de faire la police dans un monde qu'il veut reconfigurer à sa main.

La solidarité avec le peuple iranien qui se bat pour ses libertés ne passe pas par une lâche "compréhension" de l'attitude étasunienne mais par le combat contre toutes les formes d'asservissements qui bénéficient toujours à l'impérialisme.

Renvoyer dos à dos agresseur impérialiste et pouvoir répressif théocratique ne participe pas à la clarté et au final sert l'impérialisme en le banalisant. 

Le titre sur l'Huma.fr est d'une "neutralité" quasi bienveillante. : 

"MOYEN-ORIENT L’IRAN A ABATTU UN DRONE ÉTATS-UNIEN"

Alors pourquoi,  concernant Trump et ses lansquenets, ne pas clairement dénoncer cette offensive impérialiste ?

La France (rappelez-vous du discours de Villepin à l'ONU) avait su porter une voix faite de fermeté et dignité.

Il est vrai qu'ensuite, de Jospin à Le Drian, le cap a été bien changé pour permettre à Macron de s'accrocher et se mettre en remorque du télé-évangéliste de la Maison Blanche.

Le combat anti-impérialiste, à mener du même pas que celui contre les pratiques antidémocratique du pouvoir en France, demande d'être clairement identifié et qualifié.

En disparaissant es qualité du vocabulaire de ceux qui se prétendent révolutionnaires, cela participe à disqualifier les auteurs volontaires de l'impasse.

 

Si vous partagez ce point de vue,  faites le circuler 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article