Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oyez ! oyez! Le Princident de la Monarblique visite le jardin de la France

Le dispositif sécuritaire

est

surréaliste...

ou que trop réaliste

Ce bon vieux Léonard n'a pas inventé le LdB mais il avait déjà des idées :

Pour faire rêver Paner Castapon  depuis la place Beauvau et sont Rantanplan de berger Lallement

Pour faire rêver Paner Castapon depuis la place Beauvau et sont Rantanplan de berger Lallement

Touthenmacronaparte a annoncé sa venue pour célébrer le demi millénaire de Léonard De Vinci.

Voici comment la Nouvelle République annonce aux habitants d'Amboise qu'ils sont interdits d'aller baiser les pieds du monarque :

Amboise se prépare à accueillir Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarellajeudi 2 mai, jour anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, qui visiteront le château royal à 11 h 30, puis le Clos Lucé. 

Le dispositif de sécurité mis en place, très conséquent, a été inspiré par le contexte, fait "d'un risque terroriste réel et d'un climat social dégradé",  et "par un enjeu d'image" très important, a expliqué la préfète d'Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à la mi-journée. 

Le périmètre de sécurité a été divisé en deux zones : dans la zone située tout près du château et du Clos Lucé, même les piétons ne pourront pas circuler, de 7 h à 13 h, sauf les riverains qui devront être munis de leur pièce d'identité.

La circulation des voitures interdite de 7 h à 17 heures

" Les hôteliers nous consultent, des dérogations sont étudiées, au cas par cas. "

Un arrêté municipal interdira aux gens d'être à leurs fenêtres, dans les habitations de l'hyper centre-ville qui donnent sur la place Michel-Debré, et rue de la Concorde.

Un arrêté préfectoral suspend également le survol de la ville, ce qui est valable pour les drones, et interdit toute navigation sur la Loire. 

Environ 300 gendarmes de la région vont être mobilisés et ces effectifs seront renforcés par des forces venues des autres départements. 

 

Les surlignages sont le fait de Canaille le Rouge.

En 2017, le banquier président avait recueilli 70% des voix.

S'il n'avait fait que 51%, aurait -t-il fait sauter la Légion sur le centre ville après avoir traité ses habitants comme son pote de Riyad traite le Yémen ? 

Quand un personnage officiel, le premier de la hiérarchie publique doit se prémunir ainsi de ceux qui l'ont porté en responsabilité, une première dans l'histoire des 5 républiques qu'a connues la France, c'est bien la preuve qu'il est décrédibilisé et ne tient que par la Coercition

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article