Terrorisme nazi en Nouvelle Zélande, intolérable complaisance en France

Publié le 15 Mars 2019

Terrorisme nazi en Nouvelle Zélande, intolérable complaisance en France

49 personnes assassinées par des nazis dans deux mosquées à Christchurch, des suspects arrêtés estampillés nazis chimiquement purs, dit identitaires dont l'auteur du crime

L’un des tireurs de cet attentat serait un extrémiste de droite australien, selon le Premier ministre australien.

Quelques jours avant l’attaque il aurait publié un manifeste raciste, dans lequel il dit admirer Donald Trump et se réfère à l'extrême droite française pour expliquer sa haine  des musulmans.

 

Vendredi matin, rapporte Mediapart un « manifeste » expliquant les motivations de l’attaque a été publié sur un compte Twitter portant le même nom et la même image de profil que la page Facebook ayant diffusé l’attaque en direct. Intitulé « Le grand remplacement. Vers une nouvelle société », ce document de 74 pages attribué aux terroristes de Christchurch explique qu'il s'agissait de s’en prendre à des musulmans.

On y retrouve toutes les thèses suprématiste d’outre atlantique celle du grand remplacement instillés ici par la R Haine connexion.

Ce manifeste mis en ligne, dont le titre fait référence à la thèse du « Grand remplacement », un concept porté par la führerin de la haine en France est très populaire dans les milieux d'extrême droite. C'est un français d'extrême droite Renaud Camus qui en est  à l'origine. , elle évoque la supposée substitution des « peuples européens » dits « de souche » par « des immigrés extra-européens ».

Bordeaux 15 mars 2019 :

Le préfet de Gironde, prefet de Région n'interdit pas un concert identitaire (lire Nazi) dans la ville ou sévissait Papon. 

Le pouvoir envoie des télégrammes de solidarité aux antipodes (et c'est bien) mais laisse la peste s'établir dans le pays 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #nazis, #extrême droite, #crime, #complaisance, #colère, #Mémoire et Histoire, #fascisme

Repost0
Commenter cet article