L'histoire est un sport de combat où tous les coups ne sont pas permis.

Publié le 11 Janvier 2019

Misère de l'ignorance,

calamité et impudence 

Et honte de l'origine de ces bassesses.

 

Il y des gens qui savent. Vous savez, ces spécialistes qui pérorent en tout et sur tout, ces trissotins qui feignants, portent avis à partir des oeuvres choisies des chiens de garde pour rester dans le cercle reconnu des "ceux qui savent".

Dans ce cercle, qu'ils y restent.

Par Contre, il est dommage qu'ils puissent engager l'honneur de la CGT parce que leurs éructations ne sont pas contrôlées avant édition.

Il existe des modalités, dont le bon à tirer, qui implique la responsabilité de qui porte ce qui est publié.

Sauf à croire l’insupportable , impossible de penser que le signataire du bon à tirer aurait lu effectivement et partagerait ce qui met Canaille le Rouge hors de lui, un texte calamiteux qui à l'évidence ne semble pas avoir été suivi avec la rigueur indispensable.

Dans le cadre des publications aidant les militants à construire argumentation et outils pour combattre l'extrême droite, une bonne initiative, un.e.imbécile aussi bas de plafond qu'un BHL de passage ou disciple d'un Glucksman en goguette , a cru bon d'instiller l'idée, dans une publication de la CGT, que l'Historienne Annie Lacroix-Riz spécialiste de la dénonciation des collusions institutionnelles, économiques et religieuses avec les fascismes dont le Nazisme, celle qui a mis en évidence le rôle de Louis Renault dans la collaboration économique et sa dénonciation des militants de la CGT  au force de répression nazies via pétain et sa milice, les conduisant pour un très grand nombre à être assassinés au Mont Valérien ou à Balard, Annie Lacroix Riz se voit taxer de complaisance avec l'extrême droite et de conspirationniste.  

Disons le clairement. La-le personne(s) payée(s) à partir de nos cotisations pour faire ce type de copiés-collés puisés dans le réservoir d'un révisionnisme historique produisant ce type d'inepties n'a pas sa place dans les espaces de réflexion et de formation de la CGT.

Pas même sûr que Libé en voudrait, peut-être que pigiste(s) au Monde avant de passer à  TF1 après un stage de mise à niveau pour lui-leur assurer une transition avant de se retrouver dans un think-tank macronien lui ouvrirait des horizons dans le staff de campagne d'un Ferrand, un De Rugy voire d'un Juppé ou pourquoi pas conseiller de Berger à la CFDT.

En tous cas, espérant que le mal ayant été fait, la direction de la CGT au plus vite présente publiquement des excuses à Annie Lacroix Riz.

Pour avoir un vraie lecture de la nature de classe du fascisme comme outil majeur du capital, à la fois pour mesurer le coté insupportable de l'agression qu'elle a subit et pour vraiment s'armer contre l’extrême droite et ses soutiens, voici quelques references, parmi ses travaux, qui devrait être dans toutes les bibliothèques de syndicats, d'UL, d'UD et Fédérations et à coup sûr, vu ce qui a déclenché ce message, dans certains espaces de la confédération. 

  • La CGT de la Libération à la scission (1944-1947), Paris, Éditions Sociales, 1983, 400 p. (ISBN 9782209055302)
  • Le choix de Marianne: les relations franco-américaines de 1944 à 1948, Paris, Éditions Sociales, 1985, puis 1986, 222 p. (ISBN 978-2209057900)
  • Le Vatican, l'Europe et le Reich de la Première Guerre mondiale à la Guerre Froide (1914-1955), Paris, Armand Colin, coll. « Références » Histoire, 1996, 540 p., puis édition complétée et révisée, 2010, 720 p. — Vatikan, Evropa i Rajh od Provg Svetskog Rata do Hladnog Rata, Belgrade, Sluzbeni Glasnik, 2006, 647 p. Traduction en serbo-croate, (ISBN 2200242921 et 978-2200242923
  • Industriels et banquiers français sous l'Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, coll. « Références » Histoire, 1999, 661 p. puis 2007. (ISBN 9782200251093)
  • L'Histoire contemporaine sous influence, Paris, Le Temps des cerises, 2004, 145 p., puis, 2e édition (1er, 120 p.), 2010. (ISBN 978-2841094752)
  • Le choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930, Paris, Armand Colin, , 2e éd. (1re éd. 2006), 679 p. (ISBN 978-2-200-35111-3).
  • De Munich à Vichy : l'assassinat de la Troisième République, 1938-1940, Paris, Armand Colin, , VIII-408 p. (ISBN 978-2-200-35111-3, présentation en ligne [archive]).
  • L’Histoire contemporaine toujours sous influence, Pantin, Le Temps des cerises, 2012, 263 p. (ISBN 978-2-84109-954-2)
  • Aux origines du carcan européen (1900–1960) : la France sous influence allemande et américaine, Pantin, Delga / Le Temps des cerises, 2014, 197 p. (ISBN 978-2-37071-001-7)
  • Les élites françaises entre 1940 et 1944 : de la collaboration avec l'Allemagne à l'alliance américaine, Paris, Armand Colin, 2016, 496 p. (ISBN 978-2-200-24303-6)

il ne s'agit que d'une sélection.

Si un ou une canaillophile avait connaissance de celui ou celle qui a pondu les lignes en question, peut-être serait-il utile de lui passer les références de cette bibliographie et surtout lui faire savoir que La Canaille souhaite qu'il(s) ou elle(s) prenne(nt) le temps, tout son-leur temps pour l'étudier,  l'intégrer avant d'aller chercher un endroit où muni de ce nouveau bagage pouvoir aller déployer ses -leurs talents.

Canaille le Rouge exprime ici toute sa sympathie et son soutien à Annie Lacroix Riz

Repost0
Commenter cet article