Bon sang ne saurait mentir (proverbe)

Publié le 8 Janvier 2019

 

Chez ces gens là Monsieur,

chez ces gens là,

on ne pense pas Monsieur,

on ne pense pas .

On saigne !

 

Luc Ferry appelle à tirer sur les Gilets jaunes et veut l'intervention de l'armée

Publié le : 

Mardi 08 Janvier 2019 - 15:12

Mise à jour : 

Mardi 08 Janvier 2019 - 15:19
Interrogé sur les violences contre les forces de l'ordre en marge des manifestations de Gilets jaunes, l'ancien ministre Luc Ferry a estimé que les policiers devraient "se servir de leurs armes". Il a appelé à une intervention de l'armée.

 

(France soir du 08/01/2019

 

Luc se revendique descendant de Jules.

Marx avait su si bien caler Jules :

" " Jules Ferry, avocat sans le sou avant le 4 septembre, réussit comme maire de Paris pendant le siège, à tirer par escroquerie une fortune de la famine. Le jour où il aurait à rendre compte de sa mauvaise administration serait aussi celui de sa condamnation. " '(la guerre civile en France)

C'est que pour faire tirer sur le peuple, il en connait un rayon le Jules :

 La République est proclamée le 4 septembre. Il est nommé préfet de la Seine, puis maire de Paris. Organisateur du ravitaillement de la ville pendant le siège, il est aussi incompétent en matière logistique que Gambetta l'est en matière militaire.

Il réprime les mouvements populaires du 31 octobre 1870 et du 22 janvier 1871. 
Les Parisiens le surnomment " Ferry Famine ".

   Jules Ferry, qui fut un des chefs de l'opposition républicaine sous l'empire, profite de la défaite de l'empereur Napoléon III à Sedan devant les troupes prussiennes. La République est proclamée le 4 septembre. Il est nommé préfet de la Seine, puis maire de Paris. Organisateur du ravitaillement de la ville pendant le siège, il est aussi incompétent en matière logistique que Gambetta l'est en matière militaire. Il réprime les mouvements populaires du 31 octobre 1870 et du 22 janvier 1871. 
Les Parisiens le surnomment " Ferry Famine ".


          Quand se déclenche l'insurrection de la Commune, il s'enfuit dès le premier jour.

Quand on parle haine de classe ancestrale qui éclaire les propos de Luc, il y a cela (lettre de Jules à son Frère Charles qui s'illustrera contre la Commune du Creusot pour servir les Schneider)  :

 Place-toi par la pensée aux rayons du soleil levant, en face de l'Hôtel de Ville flambant et fumant, sa façade éventrée, découronnée, déchirée, découpant, sur la fumée noire et la flamme pétrolée, le reste de ses pignons et le peu qui survit de ses statues. Une barricade se dresse entre les deux annexes, pétillant l'une et l'autre comme deux fagots d'épine ; nos soldats la tiennent tandis qu'en face, au pont Louis Philippe, le hideux drapeau rouge déploie son haillon sanglant, sur une barricade qui tire encore sur nous. (...) "
 

                                                                                                        Lettre du 2 juin 1871 à Charles Ferry

la pensée Ferry :

Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit sur les races inférieures. (...)

          Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.(...)

 

(Débats parlementaires, 28 juillet 1885. Cité dans : Le nationalisme français, Raoul Girardet, Ed. Seuil, 1983)
Texte complet : Site de l'Assemblée Nationale

L'école laïque enfant de Ferry ?

Qui connait ses raisons de fond quand le capital se développant à besoin d'une main d'oeuvre disposant de savoirs pour mettre en oeuvre les procès de production ? Ford et le fordisme en tireront enseignement pour parcelliser le travail pour peser sur la réflexion des travailleurs .

" Dans les écoles confessionnelles, les jeunes reçoivent un enseignement dirigé tout entier contre les institutions modernes. [...] Si cet état de choses se perpétue, il est à craindre que d'autres écoles ne se constituent, ouvertes aux fils d'ouvriers et de paysans, où l'on enseignera des principes totalement opposés, inspirés peut-être d'un idéal socialiste ou communiste emprunté à des temps plus récents, par exemple à cette époque violente et sinistre comprise entre le 18 mars et le 24 mai 1871."

                                                               (Discours de Jules Ferry au Conseil général des Vosges en 1879.)

 

Il ne s'agit bien évidemment pas d'un patrimoine génétique, on ne vient pas au monde avec des cellules réactionnaires. C'est le fruit d'une vie de caste (re)produisant ses élite,s les nourrissant de la rente et les portant pour qu'ils s'accaparent les leviers du pouvoir d'état donnant sa caractéristique de classe comme outil de domination de classe et donc du besoin d'une autre organisation des société humaine. La visée communiste est là et c'est ce qui faisait peur à jules et mets Luc en transes

le 14 mai 2012, Canaille le Rouge mettait cela sur ses p@ges. on y parlait déjà des Ferry et du pouvoir : 

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #Feu!, #l'assassin, #Thiers Ferry, #la haine bleue

Repost0
Commenter cet article