Stop info 17h00. Napo-Boulanger-Bruant a-t-il péter un câble ?

Publié le 2 Décembre 2018

On ne joue pas avec le feu et la haine 

surtout quand la peur sert de carburant

Stop info 17h00. Napo-Boulanger-Bruant  a-t-il péter un câble ?

Avis personnel de Canaille le Rouge  valant coup de gueule :

Quand on sait combien le reflexe de peur joue toujours pour la droite et son extrème, s'aligner sur Le Pen et demander des élections anticipées sans consulter ni ses propres troupes ni ses éventuels alliés dénote d'une irresponsabilité manifeste.

Cela traduit une méconnaissance de l'histoire et  un esprit d'aventurisme peut compatible avec le niveau de responsabilité revendiqué par son auteur.

Cette récupération politicarde d'un affrontement se déploie autour de questions économiques et sociales révélées et portées de façon diverses mais de plus en plus convergentes par un mouvement social en développement.

Ce mouvement occulté par la montée en épingle - voire aidé - de comportements factieux éclairés par les média aux mains des oligarques que ces luttes menacent est l'image même d'une récupération irresponsable qui confirme une volonté permanente d'instrumentaliser les luttes sociales et les organisations qui les mènent.

Non monsieur Melenchon, même si c'est la conception permanente de votre cheminement politique,  la France n'est pas le pays du Parti travailliste ou du SPD où les syndicats financent et obéissent. A ce moment d'un affrontement majeur vous n'avez aucune légitimité à vouloir jouer au coucou dans des nids que vous ne savez pas construit. Vous, comme quiconque voudrait s'y glisser, non seulement ne sera pas le bienvenu, mais se fera chasser. Cela d'autant plus que plus vous arrivez juché sur le même traineau que la peste brune à bottes cloutés.

Dans la situation que traverse le pays, la seule solution c'est d'abord de d'ouvrir des discussions avec les représentants réels des acteurs du mouvement, sur la base des revendications exprimées en matière de salaires, fiscalité, condition et cadre de vie, d'y repondre en allant chercher l'argent pour satisfaire ces exigences là où il se trouve, c'est  dire dans les caisses des actionnaires et du patronat.

Le reste dont vos rodomontades ne sont que  magouilles politicardes.

02/12/2018-18h00

Par contre ouvrir un débat autour d'une motion de censure même si la démographie politique rend impossible le renversement du gouvernement est certainement un moment pour chacun, JLM compris, peut mettre en débat ses solutions et permettra de montrer en quoi le Ras-haine est auxiliaire du patronat en matière sociale et donc escabaux de la majorité parlementaire.

Stop info 17h00. Napo-Boulanger-Bruant  a-t-il péter un câble ?

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #colère, #irresponsabilité

Repost0
Commenter cet article

Richard PALAO 03/12/2018 08:05

avec eux en route pour une victoire de la droite comme apres 1968' ou les images des casseurs ont servi a effrayer dans les chaumieres et a faire croire que c etait eux ou le chaos