Le rejet de l’équarrisseur, la tristesse du Figaro*

Publié le 23 Novembre 2018

 

Et vive le Service Public SNCF !

 

Le rejet de l’équarrisseur, la tristesse du Figaro*

Dicton du jour :

"vers Ste Catherine, la CGT conforte ses racines"

Résultat des éléctions professionnelles à la SNCF.

La presse unanime à noter le résultats de la CGT* :

Elle accompagne le deuil de Pepy, de sa marraine de guerre du Boulevard St Germain, une claque aussi pour l'arriviste bio dégradé de l'environnement. La presse note la déconvenue de ses bailleurs. Bercy  Matignon Elysée et Bruxelles.

 

Petite mention pour manu El Monarc : 66% de participation malgré un vote électronique pour le moins complexe, et 35% pour la CGT. Il y a des locataires de l'Elysée qui rêveraient d'une telle audience. Le roi est nu.

 

Pourtant le costard était ajusté et taillé sur mesure pour en finir enfin avec ces empêcheurs de brader en rond ; il vient de voir les coutures et boutons leur éclater au nez les lambeaux leur tomber sur les pieds.

Le roi est nu.

 

Malgré les coups bas des Daladiers orangés et leur stylo à résignation, des Ducatel de la reprise du travail, dans les conditions d'agression permanente, de calomnies et de répressions galopantes, dans un chantier que l'architecte pensait avoir façonné à sa main et qui lui retombe sur la tronche, faut le faire !

Le temps passe, les gouvernements aussi, les militants passe la main, toujours au départ un peu inquiet, et au final, il y a toujours une fédération CGT des cheminots, ses miliant.e.s qui  sillonnent gares, feuilles, chantiers bureaux et dépots.

Ce résultat c'est avec les dents et les  semelles usées à force de tournées de chantiers et de permanences jour et nuit, qu'il a été arraché.

Oui, fierté de voir ce que vous avez réussi.

Chapeau camarades!

* la tristesse du Figaro est réjouissante : 

"Le bloc dit contestataire reste majoritaire - son poids relatif au sein des seules organisations représentatives est de 53,28% (34,99% pour la CGT et 19.29% pour Sud-Rail) - et peut donc s'opposer à tout accord négocié entre la direction et les autres organisations syndicales.

La grève de 37 jours qui s'est étalée sur trois mois au printemps dernier pour tenter de bloquer la réforme du ferroviaire ne semble pas avoir eu d'impact sur les élections."

 

Le parisien de ce 23 novembre :

en cliquant sur l'image elle s'agrandira pour être plus lisible.

en cliquant sur l'image elle s'agrandira pour être plus lisible.

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #CGT

Repost0
Commenter cet article

ton fils qui t'aime 23/11/2018 16:24

Je ne peux pas te laisser dire que le vote électronique était complexe, c'est pas vrai.
Les courriers avec les identifiants sont arrivés avant le début du scrutin, l'url pour voter était simple: jevoteenligne.fr/sncf2018. Une fois sur le site tu rentrais ton identifiant et ta date de naissance et tu avais accès aux listes. Tu choisissais ton OS validais ou non les noms dessus et pour valider ton vote tu rentrais ton code reçu avec l'identifiant dans le courrier, faire deux fois une fois pour le titulaire et une seconde fois pour le suppléant.
c'est pas complexe faut pas déconner non plus.
Après y a eu des soucis notamment le vendredi à l'ouverture en raison d'une plateforme pas assez bien dimensionnée chez le prestataire Docapost mais c'est rentré dans l'ordre ensuite et les vote ont été fluide, j'ai voté lundi cela ma pris 2 minutes en tout et pour tout ( et non les serveur ne sont pas à Saint Denis).
Par contre y a effectivement eu des problème au niveau des enjeux il semble que beaucoup de monde ne voyait pas bien ce que sont les CSE et ce déficit de connaissance a clairement joué sur la participation du collège exécution.

Richard PALAO 23/11/2018 13:07

un grand bravo aux cheminots CGT qui restent droit dand leurs bottes sur le chemin de la lutte de classe,
ce resultat demontre que les luttes paient si j etais croyant je ferais une priere pour que la confede comprenne que c est pas dans les salons , c est pas a Matignon etc ... c est peut etre un voeu pieu ...
richard PALAO

Canaille le Rouge 26/11/2018 17:13

dans l’encadrement – où le vote a d’ailleurs progressé significativement (+ 2,03 %) – « les agents ont un accès permanent à l’outil numérique, reçoivent directement les relances pour leur rappeler de voter et peuvent le faire instantanément. À l’inverse, les cheminots de l’exécution (où la participation a chuté de 3,67 %=, qui travaillent sur les voies ou dans les ateliers par exemple, n’ont pas eu la possibilité de voter sur leur lieu de travail ».