France aussi, la peste brune manoeuvre au grand jour

Publié le 2 Novembre 2018

 

A travers les sites nazis

 

laissés complaisamment

 

en service.

 

 

France aussi, la peste brune manoeuvre au grand jour

Vous avez bien évidement le droit de ne pas croire Canaille le Rouge et vouloir vérifier par vous même.

Comme vous le savez , à chaque fois que vous cliquez sur un site (en particulier pour les sites de l'extrême droite), le nombre de visiteurs captés par le compteur fait tourner la pompe fric pour alimenter le fonctionnement. A vous de décider si vous faites confiance ou pas à La canaille concernant ce qui suit.

Une caricature tourne en boucle depuis ce vendredi soir sur les réseaux sociaux pour appeler à la manifestation du 17 novembre.

Canaille le Rouge a été  voir le site qui le met en ligne, " Démocratie participative ".

Comme pour le pillage du titre héroïque de "Front National", ou encore le terme de socialisme mis à toute les sauces pour faire le NSDAP Nazi, le MSI italien etc, comme ils ont pillé Gramsci avec " ordre nouveau ", comme ils s'approprie le peuple pour le brandir comme paravent à leur idéologie par nature anti-populaire, ils tentent de faire de même avec des termes à connotation progressiste pour héberger le pire des racismes et de l'antisémitisme. Un intolérable nazisme (avec entre autre en première page d'accueil une apologie de l'ancien SS reconverti acteur pour être l'inspecteur Derrick).

Ce site d'extrême droite, sur sa page " France ", reprend la vulgate antisémite des " juifs saignant le peuple ". On est en droit de s'interroger comment et pourquoi un tel site peut perdurer.

L'affiche en question appelle à manifester le 17 novembre.

Rappelons que le 29 octobre un certain Ravier , hélas sénateur (et donc par un collège d'élus du Var) a pu déclarer sans que le gouvernement réagisse, " il faut savoir ce que l'on veut, soit les droits de l'homme, soit le droit pour les français à vivre en paix et en sécurité chez eux ".

Le ramassis fasciste dont il est dirigeant appelle à manifester le 17/11.

Que des gens plus ou moins incrédules, déboussolés parce qu'après avoir de bonne fois  voté Hollande pour chasser Sarkozy, aient voté Macron pour éviter Lepen, cherchent à exprimer une colère qui ne peut se transformer en luttes politiques parce que ceux qui devraient les mener se querellent à l’abri des murs de Byzance, on peut essayer de le comprendre.

Mais que des militants souvent expérimentés, souvent les mêmes qui ont appelé à voter pour les escarpins bleue pour éviter la peste bottée de brun, en acceptant de monter à bord, ne prennent plus le temps de réfléchir à qui avitaille et pilote l'avion qui va larguer ses bombes sur le mouvement populaire, c'est incompréhensible et disons-le inacceptable.

Pour partie, cela démontre que la responsabilité des impasses des conciles byzantins n'est pas que de la responsabilité des caciques qui s'y enferment, mais aussi celle de ceux qui aveuglement laissent faire ou suivent à la première sirène chantant sa mélopée.

 

 

 

 

Rédigé par Canaille le Rouge

Repost0
Commenter cet article