Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le retour d'Ulysse Mélenchon

 

Escale à la Canebière 

Le retour d'Ulysse Mélenchon

Heureux comme feu Ulysse,qui fit si beau voyage

Et tout ému icelui qui revoie sa maison

or donc se disant sage et grandit en raison 

vient vivre près ses mandants le culte de son image.

 

Ce qui suit plus bas est tiré du Monde du 09/09/2018. Cela mérite un instant de réflexion.

Ainsi donc le piège se referme. Voila, sans fard, exposée la tentative d'enfermer la colère populaire et tous ceux qui y sont en mouvement dans cette madrague aux filets roses.

Quand il y a quelques mois, ici même, Canaille le Rouge le dénonçaient, entre méprisants, gaussants ou flanc-gardes, combien se moquaient ?

Les marseillaises journées des dupes de cette mi septembre 2018 sont là pour éclairer.

D'un côté s'empresser de baisser pavillon devant le factotum du grand capital, y gagner son statut convoité sur tout l'échiquier d'opposant principal,  et de l'autre faire des avances pour séduire la partie qui se pense la moins compromises de l'ex solferinocratie.

Voila le piège. croire à l'homme chef orchestre providentiel.Sauf que l'orchestre manque de souffle et ne nous promet que des Requiem.

Pendant ce temps les pécéefiens préparent un congrès qui annonce "le communisme la question du 21e siècle".

Désolé, mais pour Canaille le Rouge, face à  l'Ulysse de Marseille et Macron comme l'Ulysse de Marseille avec Hamon et Lieneman, le communisme  ne peut être une question, il ne peut être que LA réponse.

Le XXIe siècle sera communiste ou le monde ne sera plus.

Les manifestations de par le monde portant de façon inattendue et à un niveau jamais vu condamnation du capitalisme, se déroulant le même jour, sans que les partis se disant communistes y soient pour quelque chose ni même n'y appellent -- preuve de leur divorce d'avec leur raison d'être -- au delà en France des nostalgiques la De Rugy-hulotcratie, portent une approche renouvelée de l’antagonisme de classe, si et seulement si la conscience de briser le rapport social d'exploitation, racine du mal est pris en main par ceux qui viennent de se mobiliser et que ceux qui mènent depuis des mois (années) le combat de fond regardent comment mutualiser leurs colères.

Pour faire cela, il faut une organisation en rupture. Ce qui exige de ne pas être dans le moule, de s'en extraire pour ne pas être comme les autres. Et là, vues les dérives, pour les restés au port,  il y a à souquer pour reprendre le cap. 

Vu l'urgence, pas le temps de les attendre. Les plus déterminés forceront le pas pour rattraper le mouvement, la durée du trajet leur permettant de méditer sur le concept d'avant garde à partir d'une idée simple : en politique on ne prend pas de retard. Si on n'est plus en phase, c'est qu'on s'est trompé. Le courage aurait dit Jaurès c'est de le dire, et d'en tirer toutes les conclusions.

 

Le journaliste du Monde, sur ce coup, est bien inspiré quand il pointe le côté biblique de la tonalité.

"Jean-Luc Mélenchon qui est intervenu, dimanche 9 septembre, à l’université de Nos causes communes, le club lancé par l’aile gauche du Parti socialiste (PS) et le Mouvement républicain et citoyen (MRC).

S’adressant aux militants PS qui devraient, d’ici quelques semaines, rejoindre son mouvement La France insoumise (LFI), il a lancé : « Je ne suis pas venu ni vous courtiser, ni vous admonester, ni vous reprocher vos nombreuses erreurs, car vous pourriez me faire remarquer que j’en ai partagé beaucoup. J’ai le cœur plein d’enthousiasme si vos chemins viennent en jonction avec les nôtres. Que finisse cette longue solitude pour moi d’avoir été séparé de ma famille. »

Et d’ajouter : « Mes amis, vous me manquiez. » Un peu comme dans l’Evangile selon saint Matthieu quand Jésus déclare : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »"

Pour qui a souvenance des noms d'oiseaux échangés entre la fin avril et la mi-mai 2017 parmi ce club des anciens canal historique de la casse sociale, il y a de quoi à la fois sourire mais aussi  allumer les projecteurs pour éclairer les recoins des magouilles en gestation.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article