Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ode à Cohn bendit

Ode à Cohn bendit

Sur un air de chanson de marin :

♫ au 31 du mois d'août, nous vîmes venir

chez l'grand gourou (bis)

Un cacochyme gras des artères

Copain de Mamère et Duflots

Pour prendre la suite à Hulot

 

"Rions beaucoup, et honte à deux,

Vit' la Santé pour ces verreux (bis)

En finir de ces vestiges rances

Et merde au bientôt grabataire

Qui court après son ministère" ♫

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article