Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rengaine de l'été, pendant les congés les affaires continues

 

On en apprend

tous les jours

des nouvelles 

Rengaine de l'été, pendant les congés les affaires continues

 

Rapide revue de presse

Les vacances de la classe politique ont débuté, mais l'affaire Benalla est loin d'être terminée. La presse continue de publier, chaque jour, de nouvelles révélations. Dernière en date : les coulisses de l'obtention, par l'ex-garde du corps d'Emmanuel Macron, d'un passeport diplomatique.

Dans sa deuxième enquête sur Alexandre Benalla, publiée le 25 juillet dernier, Le Monde avait mis à jour que l'homme détenait ce type de passeport. Or, aucun membre du groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ne peut disposer d'un tel document.

Le passeport diplomatique d’Alexandre Benalla lui a été attribué le 24 mai dernier. Soit juste après la fin de la période de 15 jours de mise à pied que lui a signifié Patrick Strzoda, le directeur de cabinet du président de la République. Une mise à pied motivée par les actes de l'ancien chargé de mission de l'Elysée lors du 1er-Mai à Paris.

Or, après sa mise à pied, l'adjoint au chef de service de l'Elysée avait vu ses prérogatives limitées et circonscrites à des fonctions de logistiques auprès du Président. De nouvelles fonctions qui ne pourraient pas motiver l'obtention d'un passeport diplomatique, un document délivré par le ministère des Affaires étrangères sur la demande, dans ce cas, de l'Elysée.

"Etant écartée l’hypothèse d’une demande individuelle, qui, dans la chefferie élyséenne, est intervenu auprès du quai d’Orsay pour qu'il l'obtienne?

Et pour quelles raisons, quand rien ne justifie dans ses fonctions qu'il puisse y prétendre?"

Les journaliste faisant métier d'être curieux, contacté par Le Parisien, l'Elysée ne commente pas l'information.

 

 

Juste une observation :

Pour pouvoir s'égayer dans la nature, et jouir sans contrainte de ses quinze jours de congés payés avec solde, l'Elysée a fait délivrer à son Rambo un sésame que même les parlementaires membres de la commission des affaires étrangères  ne peuvent obtenir sans parcours un labyrinthe kafkaïen d'interminables formalités policiaro administratives.

Si l'une ou l'un d'entre vous a été une fois dans l'obligation de partir en urgence dans un pays où le passeport est obligatoire quel stress pour en obtenir un tout a fait ordinaire. 

A suivre...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article