La foule des grands jours

Publié le 7 Juillet 2018

Ils sont venus

elles sont toutes là 

La foule des grands jours

Devant leur route ou sur les bords de la télé.

Parmi eux combien auront battu le pavé pour conserver ces congés payés que 80 ans de luttes ont arrachées, développées pérennisées.

Parmi eux combien auront défilé fait grève pour conserver cette semaine de 40 h puis de 35  que 80 ans de luttes ont arrachées, développées, pérennisées.

A coup sûr il y en aura et leur plaisir ne sera pas volé.

Mais combien, plus nombreux, ces suceurs de roue  visibles ici  devant les caméra, pour encaisser les acquis des grèves où on ne les voit pas, jamais présents au moment de l'effort.

Combien de "on a gagné" exubérant après les  luttes qu'ils n'ont pas menées, pensant "ils ont perdu", accusations qu'ils portent à ceux qui ont mouillé le maillot, y ont laissé des plumes, pendant que des tribunes ils sirotaient leur bière ou leur pastis

La foule des grands jours

Les luttes vont continuer. Ceux qui luttent ont déjà gagné quelque chose d’incalculable : la dignité.

Quand aux suceurs de roue, qu'ils sirotent leur estival pastis aussi jaune que leur boulot les jours de grève. Et ces autres amateurs de colifichets publicitaires qu'ils réfléchissent. Il n'est jamais trop tard pour se reprendre.

Un jour il faudra qu'ils expliquent à leurs gosses pourquoi ceux-ci vivent moins bien que la génération de leur grand-parents.

Ceux qui se battent pourront dire aux leurs qui sont les responsables

Repost0
Commenter cet article