De mieux en pire

Publié le 25 Juillet 2018

 

Du mépris vers la forfaiture

De mieux en pire

Un type, disposant d'un blanc seing du chef de l'État, se conduit comme un mercenaire milicien. 

Il est pour cela rattrapé par la justice qui ouvre instruction et le met en examen.

Qu'ils l'aient ou pas élu, les Français attendent des explications de celui qui ne cesse de dire qu'il détient d'eux sa légitimité.

Tel il y a 50 ans De Gaulle partant à Baden-Baden chercher légitimité, notre Tartarin du Touquet Paris Plage fait de même... à la maison de l'Amérique latine.

Par ailleurs président d'une des principales puissances de la planète, historiquement reconnue pour ce qu'elle a apporté à la communauté humaine en matière de liberté de démocratie, ce chef, devant les caméra et sa camarilla, rend hommage à l'usurpateur de fonction et semeur de violence. Il fait applaudir ce délinquant majeur par les membres de sa garde rapprochée.

Il conclue par une provocation s'affichant hors d'atteinte des lois et de la vindicte qu'il sème avec ce "venez donc me chercher" qui va rester dans l'histoire au même niveau du "descend si t'es un homme" de Sarkozy.

Ce Président est-il encore dans le cadre constitutionnel ?

N'agit-il pas plutôt comme une sorte de proconsul justifiant cet appellation qui elle reste contrôlée de Manu El Monarc ? 

N'y a-t-il pas là de quoi saisir la Haute Cour de la République ? 

Repost0
Commenter cet article

pedrito 25/07/2018 14:39

Merci, c'est déjà en ligne.....Avec mon comment....Comment ce type peut-il être à ce point pétri d'orgueil, de suffisance, et sûr de son impunité? A force de fréquenter les barjots de la planète......