Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Air France- Accord. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié

Et c'est mieux

quand ce sont les autres

qui les paient

Air France- Accord. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié

Dans la grande braderie des biens de la collectivité, avec les points d'appuis donnés par Gayssot-Jospin par la loi de privatisation d'Air France (sans elle, rien ne serait possible) Touthenmakron semble bien décider à offrir la part de ce qui reste de public dans Air France au groupe Accord.

Pour ceux qui ont de la thune pour s'envoyer en l'air il y aura l’hôtel et l'avion.

Cela dit derrière cette monumentale spoliation de bien public se cache une petite opération politicarde qui sent sont remugle de donnant donnant politique : Ki ke céki ki est depuis février 2017 un des pontes d'Accord ?

Vous ne trouvez pas ? 

Regardez : 

AccorHotels a nommé mardi 21 février Nicolas Sarkozy administrateur indépendant du groupe jusqu’à l’Assemblée générale de 2018. Cette nomination, explique AccorHotels dans un communiqué, "s’inscrit dans la volonté de poursuivre le développement de la stratégie du groupe et de la promotion des marques AccorHotels sur tous les continents ainsi que du savoir-faire inégalé de la France en matière de tourisme”.

Combien touchera Nicolas Sarkozy pour ce poste ? Comme l'ensemble des administrateurs d'AccorHotels, il sera rémunéré en "jetons de présence".

(source :Capital du 22 février 2017) 

Canaille le Rouge n'aura pas la cruauté d'aller demander leur impression aux salariés d'Air France  qui après avoir voté Hollande pour chasser Sarko puis Touthenmakron pour faire du neuf sur les conseils  de ceux qui au premier comme au second tour ont fait campagne pour le factotum du Medef et appelé à voter "Touquet Paris Plage" quelle impression cela fait d'être cocu sous les projecteurs.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article