A droite, rien de nouveau (et à gauche non plus)

Publié le 24 Juin 2018

 

Pour éclairer la situation

La grande peur de Raffarin

 

 

A droite, rien de nouveau (et à gauche non plus)

Interrogé pour savoir si Laurent Wauquiez doit prendra la tête de liste aux européennes, l'ancien locataire de Matignon soulève le couvercle de la boite qui doit pourtant rester fermée :

 "dans la culture française, le rôle du chef est d’être en avant. Mais la question principale pour LR, c’est de choisir des méthodes qui rassemblent les deux droites historiques – orléaniste et bonapartiste. La tête de liste doit être acceptable par les uns et les autres".

Ce n'est pas Canaille le Rouge qui le dit mais celui qui depuis plus de quarante ans est officier de pont du vaisseau de la réaction aussi policière que policée.

La droite est Bonapartiste, orléaniste. Donc antirépublicaine. (CQFD)

Raffarin portant l'idée, les Républicains (LR), variété éventée d'un canada dry de l'idée républicaine, le sont autant -républicains- que les socialistes veulent le socialisme, que les pécééfiens travaillent à la subversion du capital ou que les insoumis refusent de se soumettre aux lois du marché. Les fascistes étant et restant fascistes plus ou moins nazifiant.

Reste Touthenmakron et sa suite. Princident d'une Monarblique, auto-estampillé versaillais officiel depuis quelque temps et ayant ainsi rappelé ses distances avec la dimension populaire de la République, l'homme du Thiers état, le Guizot du CAC à rentes, de l'accumulation et de la dilapidation du patrimoine national voit ses pseudo adversaires lui dégager le boulevard.

Avez-vous remarqué l'extrême discrétion quand ce n'est pas des applaudissements pas trop appuyés pour entretenir le doute de la part du MEDEF, de la CGPMA, de la FNSEA su CNJA, de l'UIMM ?

Il est vrai qu'on ne peut pas à la fois compter les lingots et les biftons dans l'arrière salle et aller applaudir au balcon.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #Pour réfléchir ensemble, #lutte de classe, #Nouvelles du front

Repost0
Commenter cet article