Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maurras, sa garde rapprochée et le combat pour les démasquer

 

Un document à lire

et à garder sous le coude 

Maurras, sa garde rapprochée et le combat pour les démasquer

Pour mettre les points sur les "i" si besoin était 

Il ne s'agit pas d'un article mais d'une étude de fond sur à la fois les "oublis" ou écarts des porteurs de la mémoire du fasciste antisémite Maurras mais un travail de fond sur les racines du fascisme français.

La vigilance concernant ceux que certains cherchent à banaliser ou à réhabiliter ne doit pas faire oublier ceux qui mènent ces tentatives. Le travail qui suit permet de tenir les deux bouts.

Pour Canaille le Rouge, n'y manque, au titre de ces racines,  que le rappel de la place de l'adulé des livres scolaires, celui qui durant des années a fait la fortune des éditeurs pour la jeunesse, ce raciste antisémite pré-fasciste fondateur de l'extrême droite contemporaine  : Alphonse Daudet dont la mémoire continue paisiblement à polluer les établissements scolaires

En préface de ce travail je vous passe le texte qu'Annie Lacroix-Riz a mis en exergue pour attirer l'attention de tous les antifascistes conséquents pour mesurer la nature de l'opération en cours.

De ce point de vue, les barricades n'ayant toujours que deux côtés, mieux vaut toujours afficher le sien. sans hésitation c'est au côté d'A Lacroix-Riz que se tient Canaille le Rouge.

Chers amis,

L’ensemble qui vous est soumis éclaire vivement la polémique qui a surgi sur le Grand Livre des commémorations et sur les raisons profondes des omissions historiques d’Olivier Dard, qui n’a cessé de tonner depuis vingt ans contre l’histoire complotiste, contre mes travaux et ma personne et , et qui, vous le constaterez, juge que des historiens à la Lacroix-Riz entretiennent « les thèses complotistes », mais en revanche estime que la re-publication à haute dose de tous les auteurs et praticiens fascisto-nazis est une excellente chose : pour cette littérature, le « public français » serait « mûr », alors que, malheureusement il ne l’est pas pour lire des historiennes aussi sulfureuses que moi-même.

Ne manquez pas la dégustation de ce dossier, il est savoureux. Vous l’apprécierez, j’en suis sûre, autant que moi-même.

Bien cordialement,

Annie Lacroix-Riz

Nous avons tout intérêt, en cette période où le fascisme se déploie en main lieu, « Europe » incluse, à montrer son vrai visage. Ne manquez pas les deux numéros de l’Action française de janvier et février 1944. On ose nous traiter aujourd’hui de rouges-bruns, ah, oui, vraiment?

Amitiés,

Annie

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article