C'est beau la France de Touthenmakron

Publié le 24 Février 2018

 

3 moments de cette semaine

pour éclairer le paysage 

 

C'est beau la France de Touthenmakron

1) Réforme de la SNCF : le gouvernement envisage de recourir aux ordonnances

Le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, a fait savoir, jeudi matin, que cette méthode était une « possibilité » pour réformer la SNCF.

2) Bure (France)  – Des gendarmes mobiles perquisitionnaient jeudi à la mi-journée la « Maison de résistance » à Bure (Meuse), où des opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo se sont regroupés, a constaté une journaliste de l’AFP.

Une vingtaine de gendarmes mobiles, casqués, étaient stationnés devant la « Maison de résistance »,

Un hélicoptère de la gendarmerie nationale survolait la localité en permanence.

Jointe par l’AFP, une opposante à l’intérieur du bâtiment a dit que les gendarmes étaient « rentrés au bélier par les portes de la grange vers 11H20 ». « Ils avaient déjà essayé de forcer les portes. Il n’y a pas moyen d’avoir des explications », a-t-elle ajouté.

Cette perquisition fait suite à une opération des forces de l’ordre, tôt jeudi matin, afin d’évacuer les quelques opposants qui occupaient le site du futur projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

Environ 500 gendarmes ont été mobilisés pour l’évacuation du site dans la forêt du bois Lejuc, près de Bure, a annoncé le ministère de l’Intérieur, selon qui l’opération s’est déroulée dans le calme

3) Trois jours après le dépôt de plainte le site nazi faisant déferler sur la Présidente des Amis du Musée de la Résistance nationale des ignominies toutes passibles des tribunaux pour apologie du racisme et de m'antisémitisme, incitation au meurtre appel au génocide n'a toujours pas été fermé, ses hébergeurs en France sont laissé tranquille par les chaussettes à clou du sinistre de l'intérieur.

Donc nous avons bien un gouvernement qui laisse les marionnettes brunes s'agiter et pendant ce temps laisse les sites nazis avoir pignon sur rue.

Ce gouvernement qui procède en matière sociale comme le firent les gouvernements ultra-réactionnaires fascistes ou fascisants en muselant les droits des travailleurs (200 000 délégués du personnel supprimés par les lois Macron Philippe).

Un pouvoir qui comme Daladier en 38 avec ses décrets-lois use d'ordonnance pour agresser le monde du travail et offrir sa revanche au capital.

En notant qu'une foi encore c'est la social-démocratie comme en Italie en Allemagne et France qui a organisé l'arrivée au pouvoir du VRP du CAC-à-rentes.

Différence avec l'époque précédente en 2017 le P"c"F au second tour à fait campagne pour voter pour ce choléra blanc-bleu au nom du combat contrer son clone peste brune.

Et il refuse de faire son autocritique sur ce point.

Ce qui lui reste d’adhérents vont-ils larguer les amarres avec ce radeau de la méduse ou vont-ils poursuivre au risque pour les plus honnêtes de sombrer par le fond avec cette vieille coque rongée par les tarets de la chasse aux strapontins électoraux ?

L'heure est au combat, d'aller demander des comptes à tous les élus qui soutiennent ou restent passif devant ce pouvoir félon.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article