SNCF , encore !! Pagaille ou tensions temporaires ?

Publié le 23 Décembre 2017

E=MC2

Gares parisiennes : La faillite vous voilà

SNCF , encore !! Pagaille ou tensions temporaires ?

Vu par le Monde

"Plusieurs passagers rapportent, samedi 23 décembre, sur Twitter des difficultés pour accéder à leur train dans de nombreuses gares françaises, témoignant de wagons bondés et évoquant des surréservations, en ce week-end de forte affluence où près de 1,7 million de voyageurs sont attendus.

Contactée par Le Monde, la SNCF reconnaît des difficultés et des tensions dans certaines gares du fait de l’affluence, en particulier celle de Bercy. Elle précise que tous leurs trains avec réservation circulent normalement. « Les trains étant réservés à 100 %, de nombreuses personnes se sont rabattues sur les TER et Intercités qui n’en nécessitent pas », précise la SNCF."



Vu par France Info

"Des problèmes de surréservations nous ont été signalés en gare d'Austerlitz, en gare de Bercy, ainsi qu'à la gare de Lyon. Selon Le Bien public, un train devant partir de Paris-Bercy "a subi un important retard là aussi à cause du nombre important de voyageurs", provoquant des difficultés jusqu'en gare de Dijon (Côte-d'Or). 

Du côté de la SNCF, on explique que ces difficultés concernent les trains pour lesquels la réservation n'est pas obligatoire. Ainsi, "comme chaque année, de nombreuses personnes n'ayant pas réservé se sont présentées pour embarquer à bord de trains déjà complets." 

Selon une journaliste de France Inter présente dans la gare, un train complet est même parti avec 20 minutes d'avance, car il n'y avait plus de place pour les voyageurs munis de billets qui arrivaient.

"Trop de billets vendus" 

Parmi les usagers, beaucoup s'étonnent que les trains prévus n'aient pas la capacité de transporter tous les voyageurs. Ainsi, certains postent des vidéos montrant des allées et des plateformes bondées, dans lesquelles voyageurs et bagages s'entassent.

À tel point que dans certains cas, les personnes sont obligées de rester sur le quai, ne pouvant plus pénétrer dans le train, en dépit de leur réservation et de leur billet. Une situation rapportée notamment en gare de Bercy."  

La SNCF explique à France-info que la situation est due à la "concordance entre le début des vacances scolaires et le weekend de Noël." Cette concordance dit la direction de la SNCF pour se disculper  "n'était pas arrivée depuis 2001." A ce moment là,  le directeur général délégué clientèle à la SNCF regroupant toutes les activités voyageurs (TGV, TER, Transilien...) et donc chargé de coordonner les grilles de circulation en tout lieux, toutes dates, se nomme... G Pepy lequel occupe, dans le même temps, les fonctions de président d’Eurostar Group et d’administrateur de Kéolis

C'est un peu comme la chute des feuilles en automne, la direction a été surprise par un événement prévu sur les agendas depuis plusieurs années.  

Rédigé par Canaille le Rouge

Publié dans #service public, #SNCF, #Pour réfléchir ensemble, #polémique

Repost0
Commenter cet article