Un prix Goncourt qui sort de l'habitude

Publié le 13 Novembre 2017

"Il n'y a pas d'histoire sans composition,

pas de science sans récit"

Eric Vuillard- prix Goncourt 2017

Un prix Goncourt qui sort de l'habitude

"La littérature et l'histoire ont toujours eu des rapports endogames. L'Iliade est un poème, mais c'est aussi un livre d'histoire. Quand on lit Les Misérables, on rencontre sans cesse des épisodes de la vie collective. Il n'y a pas d'histoire sans composition, pas de science sans récit. Le savoir est agencé comme un roman, il a structure de fiction. L'art d'écrire, le style lui-même, est l'art des rapprochements."  (Eric Vuillard)

 

Dans L'Ordre du jour *, Éric Vuillard s'intéresse à la montée du nazisme et débusque des épisodes rarement évoqués dans les livres d'histoire pour mieux éclairer le processus de l'ascension des nazis dans les années 1930.

 

*(interview de l'auteur dans le Figaro est un petit plaisir tant le journal fut longtemps dans le camp du plutôt Hitler que le Front populaire - plus précisément jusqu'au 11 nov 42; le vent tournait)

Voici en direct l'article que jean Levy à mis en ligne sur son blog:

Un prix Goncourt qui sort de l'habitude
Repost0
Commenter cet article