A propos des extrêmes droites à travers le vieux continent

Publié le 24 Octobre 2017

pour prendre la mesure

A propos des extrêmes droites à travers le vieux continent

Avec l'entrée des clones de Goering au Bundestag, nous les voyons tous qui pleurent, à chaudes larmes devant les caméras, comme de vieux crocodiles. " Vous rendez vous compte, les populistes (lire la droite extrême) progressent à travers tout le vieux continent ". Notez au passage qu'ils ne disent pas fascistes ou néo fascistes mais " populistes " ce qui leur permet de rendre le peuple coupable de la résistible ascension des protégés ...de nos crocodiles.

Pourquoi s'étonnent-ils ? Faudrait-il s'étonner de voir s'embraser les forêts abandonnées ou pire, les incendies ronger les maquis où l'aide à l'agriculture pastorale a été supplantée par l'assistance aux promoteurs ? Quelle dénazification dans l'ex RFA quelle laminage social des contenus sociaux dans l'ex RDA ? C'est la même logique à l'oeuvre.

Pas qu'en Allemagne.

Qui a laissé renaître voir a incité comme en France à la renaissance des fascistes de toutes factures, des brutes épaisses de jeune nation ou Occident et autre ordre nouveau ou " propres sur eux" de Civitas avec des cariatides façon Boutin ou Morano ? 

Qui, à la défaite du nazisme en 45 , les a gardés sous le coude, bloquant toute épuration, les ont recyclés pour garder des moyens violents pour combattre la montée émancipatrice des peuples et y sélectionner quelques ministres fameux de la Cinquième République ?

Chrétiens-démocrates du MRP et pseudo-socialistes de la SFIO ici main dans la main ont massacré dans l'empire colonial et faisait semblant de s'opposer en métropole pour alimenter ce qui sera institutionnalisé sous le nom d'alternance : on change d'équipe pour la même politique antisociale, on attise les haine et le tour est joué.

Main dans la main la Social-démocratie et celle qui s'est appelée la démocratie chrétienne  traverse les années et s'échange porte-feuilles et maroquins.

Démocrate comme Mac Carthy, chrétien comme Torquemada. Une Démocratie Chrétienne mère de Pinochet, cousine de Salazar, sœur de Franco et tante de Thatcher s'est alliée avec une social-démocratie spécialiste du lance flamme pacificateur laquelle avec les démocrate chrétiens d'alors, de Gibraltar à Berlin de Dublin à Athènes avait dans les années 30 abandonné la démocratie, avec l'aide de l'église et pactisé avec l’Adolf de service via le pape d'alors. En France, cela a donné ce sinistre 10 juillet 40 où la République fut assassinée.

Voilà leur traversée du 20e siècle qui produit les régimes où comme à Kiev en cet automne 2017 des milliers de nazis avec la bénédiction initiale d'un Fabius d'une Merkel et Junker défilent dans les rues criant leur haine, alors que les derniers combattants antifascistes des pays Baltes sont mis à l'index et privés de pension, que l’Europe centrale grâce à eux voit renaître de Fantôme de Tissot et l'ectoplasme d'Horty. 

Ce sont eux qui portent la responsabilité de la mise en orbite de groupuscules d’extrême droite aux curieux liens avec d'autres théofascismes de tous bords. 

Ce sont ces deux forces politiques dans leur choix de servir le capital par haine anticommuniste qui ont créé la bête immonde il y a bientôt un siècle et qui aujourd'hui après l'avoir gardé au chaud poussent des cris de vierges effarouchées à voir leur créature sortir de la cage où ils ont délibérément gardé la porte ouverte.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #fascisme, #impérialisme, #capitalisme, #lutte de classe, #Pour réfléchir ensemble

Repost0
Commenter cet article