Madame Irma et les impasses des voyances médiatiques

Publié le 6 Septembre 2017

Interrogations de Canaille le Rouge 

sur les curiosités de la météorologie

Madame Irma et les impasses des voyances médiatiques

Soyons clair. Ce genre de cataclysme ne peut offrir de fenêtre à une quelconque diversion à l'humour douteux.

Donc affrontons crûment la question. Irma en traversant les Antilles fait des ravages à St Barth (comme on dit à la mairie de Levallois) avant d'atteindre Porto Rico comme on dit depuis la Maison Blanche (ïle où se trouve le VRP de France 2) avant d'atteindre la Floride des nababs de Wallstreet.

Madame Irma, matrone des cyclones assassins mais aussi à coup sûr médaille d'or de super G à Val d'Isère va donc contourner Haïti, St Domingue et Cuba pour passer de St Barth à porto Rico avant de venir sur la très réactionnaire Floride . C'est du moins ce que laisse entendre la quasi totalité des reportages médiatisés toutes technologies confondues sur les chaines françaises.

 

Quelque soient celles et ceux qui souffrent de cet événement climatique, annoncé si ce n'est dans sa date du moins dans sa forme par tous les scientifiques, la sélectivité de la commisération donne la nausée et peut aussi donner à réfléchir.

Macron annonce en direct de soir un bilan très lourd à venir. Les hauts fonctionnaires de St Barthélémy ont été sécurisés dans un bunker en béton (la pref est détruite, la caserne de pompiers et ses installations et véhicules hors d'usage). Question : Les événements climatiques étant données courantes aux Antilles, pourquoi et sur quels critères ont été construits les refuges pour les populations et les installations de premiers secours?

Selon le ministre de l'intérieur  à St Martin (36 000 habitants), « les quatre bâtiments les plus solides des îles ont été détruits, donc cela veut dire que vraisemblablement les bâtiments plus rustiques sont sans doute partiellement ou totalement détruits ». Quatre bâtiments en dur pour 36 000 habitants, en 2017 ; oh miracle du colonialisme!

Autre question : A partir de la déclaration de Macron à 20h00, quel sera le différentiel de couleur de peau entre le nombre de mort et la typologie de la population présente sur place.

Question suivante : pourquoi laisser dans les Antilles vivre les "autochtones" dans des habitats précaires quand les grand  bourgeois construisent en dur ?

Dernière Question : pourquoi, rapporté aux taux de population ayant subit Irma, le différentiel de morts à venir entre Haïti et Cuba ? Quelle responsabilité de l'ex puissance coloniale qui entretient par vengeance la ruine d'Haïti ?

Dernier point ne serait-il pas urgent, tant l'ignorance crasse des journalistes s'affiche à l'écran,  d'embaucher un prof de géographie à affecter à la rédaction de FR2 pour leur expliquer qu'un événement climatique orienté comme Irma pour atteindre les USA doit traverser au moins deux pays historiquement lié à la France depuis plusieurs siècles et ici déjà nommé : Haïti et Cuba

Canaille le Rouge exprime ici sa solidarité à toutes les populations de toutes Antilles qui traversent cette épreuve. 

La Canaille s'interroge : les multi millionnaires du genre Levalloisiens qui ici vont à coup sûr faire jouer assurances et demande d'aides publiques seront-ils aussi solidaires avec les populations victimes que savent l'être les organisations de solidarités et d'assistance.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article