E=MC2

Publié le 16 Septembre 2017

En 2017 vaut mieux

être raciste antisémite

que crever de faim

E=MC2

Un paquet de saucisses de Strasbourg, des chaussons aux pommes et une brosse à dents électrique. Pour avoir volé ces produits dans un supermarché, parce qu'il avait faim et voulait se laver,  un jeune homme a écopé il y a 5 mois à Bordeaux de quinze jours de prison ferme, avec mandat de dépôt à la clé.  

Aujourd'hui, septembre 2017 de la même République une et indivisible, rapporté par les Dernières Nouvelles d'Alsace :

"Dans le cadre du procès des jeunes auteurs de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, le 12 février, qui se tient à huis clos depuis jeudi devant le tribunal pour enfants de Saverne, le procureur de la République, Philippe Vannier,avait rendu ses réquisitions ce vendredi après-midi.

Il avait demandé au tribunal de condamner le jeune homme considéré comme le leader à 18 mois de prison avec sursis. C'est la peine retenue par le tribunal qui a suivi ces réquisitions. Pour trois autres jeunes prévenus, le procureur avait réclamé un an avec sursis. Le tribunal a également suivi ces réquisitions, tout comme il l'a fait pour le dernier prévenu qui a écopé de  8 mois avec sursis.

Les peines sont assorties de 140 heures de travail d’intérêt général."

L'argument de minorité est certes à prendre en compte et 18 mois avec sursit est une peine. Mais que dire des 15 jours fermes imposés à un homme affamé.

Quelle hiérarchisation des peines et pour le second devait-il y avoir condamnation ? 

Les jeunes savernois sont issus de familles "très honorablement connues", le voleur de chausson au pomme est issue d'une immigration peut-être clandestine. ceci doit-il justifier, même tenter d'expliquer cela ?

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #justice, #Pour réfléchir ensemble, #polémique, #société

Repost 0
Commenter cet article