Pepy-Macron-Vidalies

Publié le 31 Janvier 2017

 

La voilà 

la filière industrielle

du transport

telle que cadrée par le pouvoir :

 

 

carte du réseau ferroviaire (cantal 1919)

carte du réseau ferroviaire (cantal 1919)

Le retour à la route, credo idéologique des libéraux du transport ,déploie ses ailes.

Des ailes de charognard.

Substitution des dessertes TER sur rail par des cars labellisés TER qui font la joie des patrons du transport routier l'argent public drainé assurant le renouvellement de la flotte, la joie de Pepy qui supplée ainsi au manque d'effectif et de matériel dû à la politique décidé sous le controle de dame Ségolène et sieur Sapin et qu'il met allègrement en oeuvre.

Seulement voila, quand les cheminots crient aux scandales quand le Figaro mais pas que lui, le pouvoir mais pas que lui  crient à la prise d'otages quand leur colère s'exprime, il serait bon d'y regarder de plus près. et de lier les fait pour voir leur articulation et légitimité :

carte des dessertes ferroviaires nationales et régionales 2017

carte des dessertes ferroviaires nationales et régionales 2017

"Un car SNCF qui assurait la liaison entre Mauriac (Cantal) et Clermont-Ferrand est brusquement sorti de la RD922, ce lundi, peu après 6 heures, à hauteur de la commune de Tauves (Puy-de-Dôme). Une adolescente de 16 ans est décédée et plusieurs passagers sont blessés. "

Selon la CGT "depuis 5 ans, c’est plus de 100 trains TER qui ont été supprimés sur la région Auvergne Rhône Alpes . Ces trains ont souvent été remplacés par des bus qui parcourent la région dans des conditions de sécurité inférieures à celles du train".

La CGT des cheminots met en cause " le Conseil Régional Auvergne/Rhône-Alpes, par son refus d’intervenir, porte lui aussi une part de responsabilité. La multiplication des bus en lieu et place des trains contribue largement à de potentiels nouveaux drames sur d’autres relations. C’est inadmissible !"

Un train ne quitte pas les rails pour cause de verglas.

Quand il y avait des agents de la voie pour entretenir talus et abords, les trains ne patinaient pas sur les feuilles mortes(notion technique apparue dans la nomenclature technique des directions dans les années 9, cela doit coïncider avec ce nouveau moment du temps humain qu'ils ont baptisé "automne").

La prochaine que vous entendrez des gens râler parce que "suite à un mouvement social le train ....est supprimé" voila quelques supplémentaires arguments de bon sens à pouvoir développer.

 

Oui cette politique qui génère gâchis économique et social fait ce que les cheminots dénoncent avec colère. De Bretigny à la mise sur route des TER, c'est une politique, une politique qui anime une filière meurtrière.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article