une bonne nouvelle

Publié le 28 Décembre 2016

 

une ordure de moins 

 

Afficher l'image d'origine

Le général uruguayien Gregorio Alvarez, qui de 1981 à 1985 fut le dernier dictateur issu du coup d’état de 1973, est mort mercredi 28 décembre à l’âge de 91 ans.

Celui qui était surnommé « goyo » avait été condamné en 2009 (mais était détenu depuis 2007) à 25 ans de prison pour des crimes commis contre des opposants. Il lui était reproché la disparition de 40 personnes transférées depuis l’argentine à l’époque où il dirigeait l’armée.

Il fut impliqué dans la préparation du coup d’etat de juin 1973,

En tant que chef de la sécurité, il fut responsable de crimes contre les militants de gauche, marquées par des tortures, des assassinats et des disparitions perpétrés dans le cadre du plan « condor » destiné à coordonner la répression dans les dictatures sud-américaines du cône sud, le monde dont est tiré cette bio oubliant de dire que tout était organisé depuis washington dans le bureau entre autre de kissinger( il se dit quà 93 ans, le vieil anticommuniste reprendrait du service au côté de Trump


 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article