Colonisation des média et les qualifs du groupe D

Publié le 28 Novembre 2016

Avant la phase finale

du national du punching ball

de mai 2017, 

avertissement aux visiteurs

débarquant en France

à l'automne 2016 

Colonisation des média et les qualifs du groupe D

Un mot rapide en passant pour dire aux touristes en transit à Roissy, ceux qui débarquent sur les quais de la Joliette, mais aussi à ces réfugiés accueillis par de délicieux CRS manifestant leur enthousiasme à coup de gazeuses et tonfa et autres friandises, que François Fillon le clown triste qui hante les écrans n'est pas le nouveau président de la république française.

Les coups de matraques, ce n'est pas la droite à venir mais que celle au pouvoir. La baisse de l'APL, le blocage des retraites et des salaires c'est la même chose.

La machine à gonfler les dividendes a été installé par les gouvernements de DalaMoch avec le concours zélé d'un Lavalls qui aurait toute sa place comme ministre d'ouverture dans un gouvernement Fillon. 

Disons que la solférinocratie en place, pour garder une trace dans l'histoire aura posé les premières pierres de toutes les saloperies annoncées par ses succésseurs.

Les coups des droites classiques ou extrêmes, au pouvoir ou voulant y accéder convergent pour assommer le peuple, le mettre KO pour qu'il se laisse faire.

Le matraquage idéologique fait partie de l'arsenal.

Canaille le Rouge vous dit cela parce que le degré de confiscation des médias par un clan décidé à s'emparer du pouvoir pour y accentuer le plus possible les choix déjà mis en œuvre pourrait faire croire que l'élection avait lieu ce 27 novembre.

Si la façon dont les média traite l'information et la privatise tel un musée prêté à un des voleurs du CAC à rentes, signez donc et faites signer la pétition ci après, faites là circuler.


 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article