Répression, tribunaux, Non à la criminalisation des luttes

Publié le 17 Octobre 2016

Acquittement pour nos 8 camarades.

Amiens au cœur des libertés 

Répression, tribunaux, Non à la criminalisation des luttes

Le procès en appel des 8 ex-Goodyear se tiendra mercredi à Amiens. 

Les anciens salariés ont été condamnés en janvier dernier à 24 mois de prison donc 9 mois de prison ferme, pour séquestration de leurs cadres. 

Des peines jamais vues depuis la répression des luttes des années 46 -50 par Jules Moch

Des peines lourdes injustes, inédites, qui indignent le monde du travail, les démocrates et bons nombres de représentants syndicaux et politiques (bien évidemment pas tous, PS solférinocrate en tête des muets).

Une fois de plus devant l'histoire, c'est devenu son marqueur générico-génétique, la socio-démocratie protectrice de la rente, la garantissant contre les exigences sociales se montre plus violente que les forces politiques officielles du capital dans l'organisation de la répression.

Mercredi, jour de la procédure d'appel, une grande mobilisation est prévue pour soutenir les militants. 

Plusieurs milliers de personnes sont attendues dans la ville. Le rendez-vous est donné à 8 heures au parc Saint-Pierre, le cortège accompagnera les 8 militants et salariés jusqu'au tribunal.

Ce n'est pas parce que Canaille le Rouge n'a pas possibilité de s'y rendre qu'il n'aura pas autour de lui et sur la toile participé à la construction du rapport de force solidaire. 

A l'initiative de la CGT, ses UD et UL de syndicats, des cars (à ce moment environ 200), des trains, sont prévus converger vers Amiens.

Nous verrons si Cazeneuve, sénéchal de la Lavallsocratie solférinienne déploiera les moyens qu'il n'a pas engagé contre les casseurs de Bastia ou contre l'ultra-réaction fascisante défilant sans contrainte à Paris.

Le procès et ses réquisitions, le jugement, mais aussi l'accompagnement policiaro-judiciaire que lui fera le gouvernement montreront-ils une confirmation ou une réorientation des choix du pouvoir ?

Un seul mot d'ordre : liberté totale pour nos camarades ! Non à la criminalisation des luttes. 

Les patrons Ripous, les patrons fraudeurs, les patrons truands, en prison !

Les horaires de cars en IdF, pour les inscriptions contacter les UD CGT

Les horaires de cars en IdF, pour les inscriptions contacter les UD CGT

La confédération appelle toutes ses organisations à une mobilisation la plus large possible devant le tribunal d’Amiens le 19 octobre et apporte son soutien aux huit de Goodyear, mais aussi à tous des militants concernés par ces procédures judiciaires.

Repost0
Commenter cet article