SNCF: la privatisation du rail en Ile de France.

Publié le 17 Septembre 2016

Comment l'Etat,

le Conseil Régional

les parlementaires de toutes les droites

aident le fossoyeur de la SNCF

dans le démantèlement de la SNCF.

 

 

SNCF: la privatisation du rail en Ile de France.

Il est bien évident que Pepy ne peut pas agir ainsi sans avoir eu le feu vert de la ministre des transports et de l'environement, de son porte sacoche Vidalies. Bénédiction du gouvernement représenté outre par les administrateurs qu'il désigne au nom de l'Etat au sein de la SNCF, et surtout par la nouvelle commissaire du gouvernement nommée pour cela le 13 juin 2016 par un décret pris en conseil des ministres et signé F Hollande.

Cela situe la forme et le niveau des responsabilités politiques.

Une logistique politique efficace où la solférinocratie passe en force contre le statut juridique et le cahier des charges de la SNCF, où les ripoublicains (présent au CA via la région) appaludissent tant il se réjouissent de voir les rejetons de l'ex SFIO casser à la masse la nationalisation et le Service Public imposés par le front populaire au gouvernement de 36.

Un communiqué de la Fédération CGT des Cheminots :

SNCF: la privatisation du rail en Ile de France.
SNCF: la privatisation du rail en Ile de France.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #SNCF, #politique, #service public, #casseurs, #PS, #droites

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 17/09/2016 14:13

".... et en toute sécurité pour les futurs usagers ..."

S'il y a un domaine dont se foutent royalement nos "chers" dirigeants , c'est bien celui de la sécurité ; laquelle , et lorsqu'elle est mise à mal en provoquant des victimes , contribue bien au contraire à alimenter la politique de dérivation et d'enfumage actuelle , en focalisant l'opinion publique sur un sujet dont les principaux acteurs seront les victimes et les téléspectateurs ... des figurants passifs et éplorés , délaissant l'ESSENTIEL pour ne s'attacher qu'aux diarrhées verbales de nos merdias de l'info française .
Quant aux véritables coupables , c'est bien connu , ils ne seront pas vraiment inquiétés ! Il n'y a JAMAIS de véritables coupables en France ... dans les échelons supérieurs ! Les seuls coupables d'après notre justice ne sont que des fusibles-subalternes .
Avec la privatisation du train , nul besoin d'être devin pour comprendre que les sécurités du train comme de l'autobus son substitut , deviendront PLUS QU'ALEATOIRES du fait d'un côté de l'obligation de rentabilité pour les actionnaires , et de l'autre , du fait de l'importance excessive du trafic routier et du facteur temps . Pourtant , la Sécurité du rail est avérée dans la durée et dans ses méthodes d'exploitation qui ont fait leurs preuves depuis longtemps . Sauf peut-être ces derniers temps , comme c'est arrivé dans un passé proche en Angleterre (et ailleurs) ... et pour cause ! Mais dans ce cas là , cherchons à l'extérieur des entreprises à qui profite le crime ou plutôt les crimes !