Pourtant, faut pas être sorcier pour comprendre

Publié le 26 Septembre 2016

la hausse du chômage

Pourtant, faut pas être sorcier pour comprendre

Si tous les deux jours, en plus des licenciements quotidiens camouflés par diverses appelations légalement brevetés Avec Garantie du Gouvernement s'ajoutent quelques plans collectifs de casse industrielle et délocalisations, plans dit sociaux, faut-il être évaporés, niais, hypocrites ou menteurs pour ne pas s'expliquer la hausse du nombre de chômeurs.

Pourtant, faut pas être sorcier pour comprendre

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article