Pom Pom Pom pomme, curiosité fiscalo européenne, le parfum de l'oseille au pays du trèfle

Publié le 30 Août 2016

ça passe comme ça

chez Macintosh

Pom Pom Pom pomme, curiosité fiscalo européenne, le parfum de l'oseille au pays du trèfle

Imaginez que frauduleusement le caissier de la banque vous refile des thunes fauchées dans le coffre commun à tous les dépositaires de l'agence.

Vol, escroquerie, corruption passive, abus de bien sociaux.

Quand ces sous sont soustrait à l'impôt, on dit de plus que c'est de la fraude fiscale. Normalement, c'est cabane pour les deux délinquants solidairement responsable.

Juste, non ?

Il y a des coin de cette magnifique UE où on vous condamne à rembourser, quoi de plus logique... mais, à rembourser le caissier. Pas mignon ça ?

 

Voila comment cela traduit dans l'europe des marchés et à concurrence libre et non faussée :

La Commission européenne a frappé un grand coup contre les « avantages fiscaux » accordés par l’Irlande à Apple. La firme américaine devra rembourser à Dublin un montant record de plus de 13 milliards d’euros, pour avoir bénéficié de conditions fiscales avantageuses dans le pays. La commissaire en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, a déclaré ces rulings illégaux, car considérés comme des « aides d’Etat » abusives.

Le gouvernement irlandais se trouve dédouané de toute responsabilité et les pommes pommes boys peuvent dire qu'ils avaient le droit puisque c'est le gouvernement de dublin qui en avait décidé ainsi.

Un peu comme les cadeaux de Sarkozy à la société général pour compenser les pertes masquées habilement par l'appeau Kerviel.

Et ensuite, après cela, Il va falloir donner des cours d'instruction civique et parler de moralité dans les écoles !!!

Bon courage les profs !

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article