Pensée du jour

Publié le 15 Août 2016

Puisée dans un livre

lié

à une triste actualité

Pensée du jour

A propos de l’élection présidentielle au suffrage universel qui, dit l'auteurs,  

"a organisé un bipartisme semblable à celui des États-Unis, interdisant toute possibilité de changement économique et social réel. Il s’agit d’un scrutin propice à la personnalisation outrancière de la vie politique, où le look et le bagout des candidats prennent pour l’électrice et l’électeur moyens plus d’importance que les idées et les projets de société. »

Georges Seguy (Résister)

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

DUVAL Véronique 15/08/2016 18:10

OUAI... Alors, camarade, on leur répond quoi aux jeunes qui ont été voter pour la 1ère fois pour la "gauche caviar" en 2012 et qui, soit n'iront pas cette fois-ci du tout, soit, s'ils y vont, mettrons le même bulletin que leurs parents qui voteront soit Droite, soit Extrême Droite ?

Pour ma part, je leur conseillais jusqu'à maintenant de voter au 1er tour POUR le/la candidate qui se présentera sur une liste FDG (et on sait déjà dans quelle situation nous mettent certains candidats individualistes) mais je n'ai pas honte de dire que je changerai mon fusil d'épaule en leur conseillant de boycotter ces élections, ce que je pense faire suivant ce qu'il va se passer au niveau du nombre de candidats.

Je suis très en colère contre nos camarades soit disant "rouges" qui ont fait en sorte durant toutes ces années de faire virer celui-ci à l'orange et n'ont donc pas respecter leurs opinions (s'ils en avaient vraiment...) ! Honte à eux les Mankévichs !

Canaille Lerouge 15/08/2016 18:20

Tant qu'on appellera à s'occuper de politique que du point de vue de l’élection présidentielle, le piège dénoncé par G Séguy, qu'en son temps le P"c"F (et qu'il a oublié depuis) avait condamné se refermera toujours sur les salarié(e)s. La question c’est de lier une alternative politique à inventer et construire avec ceux qui sont au cœur de la création de la richesse, les salariés, la classe ouvrière 27% parmi les 95% des actifs qui sont salariés et non pas applaudir les effets de manche de notables beau parleur qui ne représentent qu'eux même et leurs groupies