"chez ces gens là monsieur, on ne pense pas, on compte"

Publié le 23 Mars 2016

Ouf, l'essentiel est sauf... ! 

Le Figaro nous rassure :

 

"La Bourse de Paris fait preuve de résistance après les attentats de Bruxelles"

 

 

 

 

"chez ces gens là monsieur, on ne pense pas, on compte"

C'est le cri du portefeuille du Figaro de ce Matin.

Le peuple a de la compassion pour les uns, de la solidarité pour beaucoup, de la colère partagée pour la très grande majorité.

Le capital et sa presse pensent à leurs actions.

L'image la plus juste de la réaction.

Canaille le Rouge préfère vous proposer Dick Annegarn

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Coup de gueule, #Bruxelles, #attentats

Repost0
Commenter cet article