Ne pas se laisser distraire.

Publié le 16 Février 2016

Même si voir

le Fa# de Neuilly en difficulté

apporte quelques satisfactions,

Ne pas se laisser distraire.

Ne pas perdre de vue l'essentiel :

Sarkoland, Blummolletcity et f-hainerie avancent leur pion :

L’Assemblée nationale a adopté, mardi 16 février au soir, la prolongation jusqu’au 26 mai de l’état d’urgence par 212 voix contre 31 et 3 abstentions. Dans un hémicycle à moitié rempli, la plupart des députés socialistes, radicaux de gauche, Les Républicains et UDI ont voté favorablement. Tandis que les écologistes se sont partagés entre pour et contre et que les élus du Front de gauche ont quasiment tous voté contre. La mesure avait été instaurée après les attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 17/02/2016 07:40

Plus rien ne m'étonne dans ce pays à la veille de l'application du futur traité d'échange avec l'Amérique du Nord du nom de TAFTA .
Pour ne pas faire porter par la suite l'entière responsabilité du raz de marée économique et destructeur sur la France de ce fameux traité TAFTA imaginé par les USA et plus globalement par le Système anglo-saxon , nos imposteurs et félons politiques (et financiers) n'hésitent pas à sacrifier sur l'autel du -"Fric avant tout"- , des pans entiers de l'économie française , avec comme principe premier : "on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs". Dommage qu'ils n'aient pas au minimum la décence de demander aux oeufs (aux travailleurs) ce qu'ils en pensent .
En plus des travailleurs de ce pays qui ne sont ENCORE qu'à la veille des réelles conséquences du tsunami TAFTA , je pense également ICI , aux futures conséquences désastreuses pour l'artisanat , pour le petit commerce et pour tous les petits agriculteurs et principalement éleveurs , tous ayant été volontairement mis en situation de fragilisation pour mieux disparaître tout en les culpabilisant , et ceci dans le seul but de ne pas faire la moindre petite ombre dans nos relations très étroites idéologiquement et très discutables avec "NOS AMIS AMERICAINS et ANGLAIS".
Le peuple français risque à court et plus long terme de payer un LOURD TRIBUT de l'inconséquence et de la traîtrise de nos dirigeants , lesquels derniers savent pertinemment nous imposer des frontières là où bon leur semble , mais n'ont jamais eu cure de ces mêmes frontières lorsqu'il s'agissait pour leurs propres intérêts de "fourrer" et d'asservir toujours plus les peuples .