Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfin un acte progressiste

si on le regarde

par ce bout là

de la lorgnette

Enfin un acte progressiste

Le maquignon de Matignon et ses larrons d'écuyers sociaux nous préparent une mesure dynamique de protection de la jeunesse : le retour au boulot à 14 ans.

Enfin une mesure progressiste qui faisait trépigner d'impatience ...le patronat demandant des m.

C'est vrai, grace aux pressions exercées par les idéologues de la city, l'age de mise au boulot dans les traités européen a été placé à 12 ans. 

En ne rabaissant qu' 14 ans la barre que les progrès de la civilisation imposés par les luttes ont porté à 16, Valls invente un nouveau concept : la baisse tendanciele du taux de dégueulasserie pour servir les maitres de l'économie.

Hier soir un patron alsacien s'est élevé contre la mesure : "le code du travail et les réglements d'hygiène et de sécurité lui interdisent de mettre des mineurs sur des machnine dangereuses, les lois sociales l'empêche d'embaucher".

Gageons que sieur Macron et  dame El Khomri vont démultiplier les efforts pour simplifier dans le sens attendu par ce patron pour fournir de la chaire gratuite à produire et à éventuellement mutiler. 

Rappeler vous Macron " n'attendez pas, embauchez c'est gtatuit c'est l'état qui paie"

rappelez vous aussi ces premier décrets de 2015 qui réjouissaient la presse patronale:

"Les mineurs en formation professionnelle pouvaient quant à eux réaliser des travaux dits réglementés (utilisation de machines dangereuses, montage et démontage d'échafaudages, etc.), à condition d'obtenir le feu vert de l'inspection du travail. Le second décret publié dimanche assouplit cette mesure, "en substituant au régime d'autorisation par l'inspecteur du travail un régime déclaratif". Le contrôle de la réglementation se fera donc désormais a posteriori.  

 

Les deux décrets, qui entreront en vigueur à partir du 2 mai 2015, "

L'inspection du travail aura le droit de regarder les cadavres et les mutilés mineurs, elle sera encourager à écrire que "ces gamins sont inscouciants" pour expliquer les corps tordus au sol, pas à interdire les meurtres sociaux et les mutilations. 

En cela la solférinocratie est grande pour le capital.

En cela se classe objectivement en ennemi irréductible du monde du travail.

Et qui pactise avec mon ennemi est à classer comme ennemi et à combattre comme tel.

Primaire comme raisonement ? Comme les primaires sont à l'ordre du jour, ça tombe bien.

Que va dire, que va faire, la communanuté éducative qui brille par son abscence dans les combat sociaux depuis le retour au pouvoir de ce coté sombre de la farce.

Revient-il au syndicats ouvrier seuls de mener ce combat contre les djihadistes du capital ? 

 

Enfin un acte progressiste

 

Casse de la protection sociale

Répression des syndicalistes

Elagage des lois sociales

Casse des service public

Casse de la santé publique

Laminage des salaires

Explosions des profits

La syrie et la françafrique comme malouines,

avec le travail des enfants, 

Aller Blummollet !

Encore un effort et tu rejoindras M Thatcher au Panthéon de l'ultra-réaction.

Silence de sarko, du f-haine ; Valls leur a coupé l'herbe sous le pieds, Hollande les double par la droite.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-marie Défossé 04/02/2016 15:31

Tout est dit et bien dit sur les nouvelles perspectives gouvernementales qui nous attendent .
Peut-être pourrions-nous rajouter qu'à cette paupérisation progressive et programmée du peuple français et des jeunes en particulier , s'ouvrent comme par hasard de nouvelles opportunités de carrières militaires pour nos jeunes chômeurs , sans que ceux-ci puissent avoir la certitude , en fin de carrière, d'être en mesure de pouvoir bénéficier d'une retraite tranquille sauf à vouloir être volontairement un héros et dans l'espoir débile d'avoir la fierté de posséder son nom inscrit sur le fronton d'un monument aux morts . Mais le résultat sera le même pour nos deux catégories de jeunes paumés : Morts pour que s'enrichissent des salauds !