Goodyear. Vous allez dire que La Canaille insiste,

Publié le 13 Janvier 2016

mais clarification

est mère de compréhension

Quand l'écuyer Chassaigne armait Bertrand le pourfendeur de syndicalistes

Quand l'écuyer Chassaigne armait Bertrand le pourfendeur de syndicalistes

D'aucuns, au nom du combat contre la peste, ont appelé à voter choléra.
Récemment élu à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Xavier Bertrand a réagi sur la condamnation à de la prison ferme des huit syndicalistes anciens salariés de Goodyear licenciés par un patron ripoux qui lui coule et ses actionnaires coulent des jours heureux sous la protection du maquignon de Matignon.

Le nouveau bailli de "l'eurorégion" a déclaré :


"La séquestration, la violence, ça doit être banni dans notre pays. On ne peut pas légitimer dans notre pays des actes de violences, a-t-il martelé, estimant que la colère des salariés ayant perdu leur emploi ne pouvait justifier de tels actes. On ne peut pas trouver d'excuses."

Goodyear, sous d'autres latitudes, cela veut dire bonne année.

Canaille le Rouge ne vous souhaitera pas une bonne année monsieur Chassaigne.

Il réserve ses voeux à ceux qui luttent et aux victimes de la justice de classe, pas à ceux qui fourbissent les harnachements des sabreurs.

Antigone II Gonatas (plus de 220 ans avant J-C) disait déjà et cela reste plus que jamais d'actualité : 

"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !"

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Goodyear, #Antigone, #voex, #lutte de classe, #P"c"F

Repost0
Commenter cet article