Bonne année, m'sieurs dames qui nous gouvernent

Publié le 2 Janvier 2016

Exécutions de masse :

dans le match Daesh -Riyad,

la famille Saoud reprend la main

47 personnes condamnées pour "terrorisme",

dont le leader de la contestation du régime,

ont été exécutées en Arabie saoudite. 

(la monarchie dictatoriale amie du trio "Elysée Matignon Quai d'Orsay" a été désignée ce 21 septembre 2015 comme présidente du groupe nommant les experts du Conseil des Droits de l’Homme auprès de l'ONU).

Bonne année, m'sieurs dames qui nous gouvernent

"Notre partenariat passe à la vitesse supérieure. On sent chez les nouveaux dirigeants saoudiens la volonté d’aller vite," a déclaré Laurent Fabius en présentant en mai 2015 des projets estimés à plusieurs dizaines de milliards d’euros. 

Bonne année, m'sieurs dames qui nous gouvernent

Qu'il est beau ! qu'il est grand ce pays que le maquignon de Matignon entoure de toute sa solicitude 

c'était il n'y a que quelques semaines : 

« Ici, c’est le nouveau monde », glisse, impressionné, Manuel Valls, lundi 12 octobre tard dans la soirée dans le hall du gigantesque palace Ritz-Carlton de Riyad. Le premier ministre s’apprête à passer une partie de sa nuit à boucler les ultimes détails des accords commerciaux entre la France et l’Arabie saoudite.

 

Quelques heures plus tôt, il a ouvert le dîner de gala du Forum franco-saoudien qui réunit les plus grands groupes hexagonaux (Thales, Airbus, ArevaEDFSNCFAlstom, Veolia…) ainsi que plusieurs PME, venus faire des affaires avec le très riche régime wahhabite.

 

Dans son discours, M. Valls a vanté le « partenariat exceptionnel et privilégié » entre les deux pays, qui doit encore, selon lui, « être amplifié ». Il est également revenu sur les violences la semaine dernière chez Air France et les images du DRH de la compagnie aérienne molesté par des salariés révoltés par un plan de restructuration en préparation qui ont fait le tour de la planète« Ces événements n’ont rien à voir avec la France qui se réforme », tient à assurer M. Valls aux investisseurs saoudiens.


L’Arabie Saoudite a enfin levé l’embargo qui touche la viande bovine française depuis la crise de la vache folle. « 37 sociétés françaises vont pouvoir exporter vers l’Arabie saoudite », s’est félicité Matignon. L’Arabie saoudite a, par ailleurs, confirmé sa volonté d’acheter 30 navires patrouilleurs à la France, sans pour autant choisir encore entre les offres du groupe DCNS associé avec les chantiers Piriou et celles présentées par d’autres chantiers. Un accord a aussi été annoncé pour la création d’un fonds d’investissements franco-saoudien d’environ 2 milliards d’euros pour investir dans les PME françaises, ainsi qu’« un protocole d’accord » pour la création avec le Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies d’une usine de fractionnement de plasma en Arabie saoudite.

Bonne année, m'sieurs dames qui nous gouvernent

Pour rappel  et aider à mesurer les limites de la pensée Wahhabite voici l'ouverture d'esprit qui caractérise les amis e npos gouvernants : le royaume définit comme terrorisme "l'appel à la pensée athée dans toutes ses formes, ou la remise en question des fondements de la religion islamique sur laquelle ce pays est établi"

"Dans un système unitaire (comme la Turquie) un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l'histoire. Vous en verrez l'exemple dans l'Allemagne d'Hitler",  a déclaré Erdodan de retour d'une visite de travail en Arabie Saoudite, cela montre qu'un axe Riyad-Ankara se construit entre ces deux grands amis de LaValls et Blummollet.

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

faites CHEMTRAILS sur Google image..... 03/01/2016 10:02

Exécutés comme ben Laden Kadhafi Saddam Hussein et Kennedy.........