Persiflage ?...Non, coup de gueule !

Publié le 14 Novembre 2015

Où c'est-y qu'ils sont ?

Persiflage ?...Non, coup de gueule !

En région parisienne, les bas de plafond du dépassement d'honoraire qui manifestaient vendredi pour une médecine ultra libérale et dénoncer le "diktat de la sécu", on ne les a pas beaucoup vu appeler, venir ou renforcer les équipes dans les hôpitaux depuis 24h00.

Il a fallu faire venir d'urgence du monde des hopitaux de province (où leur collègue du service public ont comblé les déficit de personnels). Brancardiers, infirmiers anesthésistes psyxhologues, réanimateurs, chirurgiens etc. se sont mobilisés sans compter.

Il faudra dire et redire toute la gratitude due aux personnels de toutes fonctions des services publics de secours d'urgence, de santé à ceux de la sécurité...et savoir rappeler aux repus des tarifs de cabinets à dépassement d'honoraire et des weekend à la chasse, à la neige ou en séminaire de labos paharmaceutiques le mépris qu'ils nous inspirent.

Bon appétit gentes dames et sieur embusqués pour ramasser la donne.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #service public, #santé, #urgences, #sécu

Repost0
Commenter cet article