il y a 75 ans

Publié le 11 Novembre 2015

11 novembre 1940.

La jeunesse française dénonce

Vichy et ses mercenaires

au service d'Hitler.

il y a 75 ans

Michel El Diablo met enligne un article qui est parmi les plus complet produit sur la question voici le lien pour y accéder :

-la-manifestation-etudiante-du-11-novembre-1940-112005836.html

Manque dans ce texte un élément qui n'est pas mineur : un des organisateurs de la manifestation, un étudiant parisien qui habitait dans le 13e à campo formio s'appelait Claude Lalet. Membre de l'UELC, responsable de l'activité communiste à la Sorbonne, il sera aux côtés de Pierre DAIX , François LESCURE (secrétaire parisien de l’union des étudiants communistes et vice Président de l’UNEF), Francis COHEN, Suzanne DJIAN.

Claude Lallet sera arrêtés  le 25 novembre 1940. Il est condamné à 10 mois de prison. Il était libérable le 12 juillet 1941. Comme le professeur Mascret venait le réclamer à la Préfecture de police, il lui fût répondu : « Lalet est un individu dangereux, il sera interné administrativement »..

Un an moins onze jours après la manifestation du 11 novembre 40 il sera un des 27 fusillés de Chateaubriant. 

Bernard Langevin est alors Lycéen, petit fils de Paul Langevin voici ce qu'il rapporte (Canaille le Rouge à la chance de pouvoir régulièrement le croiser c'est un homme dont la modestie n'a d'égal que la rigueur scientifique pour établir les faits) :

« J’ai retrouvé, la pétition datée du 4 novembre (collection du Musée de la Résistance nationale), signée de 34 élèves de la classe de première où professait mon père, protestant courageusement contre l’arrestation de Paul Langevin, seulement quatre jours après celle-ci. On y trouve le nom de mes amis Claude Orlianges et André Prenant, le grand géographe, fils de Marcel Prenant. Une prise de position publique, malgré les risques encourus vis-à-vis de l’occupant, qui témoigne de l’état d’esprit résistant dès l’automne 1940. »Témoignage de Bernard LANGEVIN, petit fils de Paul LANGEVIN. L’humanité du 10 novembre 2010.

Cette Manifestation du 11 novembre 1940 sera la première manifestation d’envergure avec les gaullistes : 5600 manifestants selon la police, 917 hommes et 122 femmes dont 545 lycéens et 289 étudiants parmi lesquels 123 furent emprisonnés (source dictionnaire historique de la Résistance)

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Mimoire, #histoire, #résistance, #communisme

Repost0
Commenter cet article