Typographie et sens des mots

Publié le 30 Octobre 2015

ou du bon usage des guillemets.

Typographie et sens des mots Typographie et sens des mots Typographie et sens des mots

Depuis déjà quelques dizaines de mois, Canaille le Rouge, pour préserver le sens des mots et marquer une distance avec un usage abusif ou tendancieux d'un terme use de guillement pour marquer sa réprobation.

C'est ainsi qu'au-dela des débats normaux voir de désaccords, ce qui concerne le PCF de 1920 à à 2002 sera caligraphié sans intervention typographique puis le C sera encadré et mis en minuscule, "c",  compte tenu de l'écart entre le mot son sens historique et l'usage qui depuis en est fait . C'est le choix de la Canaille et il ne prétend pas vouloir faire école mais il affirme ainsi sa lecture des orientations que le P"c"F se donne.

Pour d'autre pas question de garder de contact avec un sigle colé et rendu haïs : le parti Le Peniste porté sur les fonds baptismaux par Mitterrand est le f-haine et cela suffit à pointer le niveaux de répulsion qu'il impose.

De même pour le PS qui mérite bien sa mutation en Solférinocratie et Parti Solférinocratique (surtout quand on se souviient de la réalité historique du massacre de Solférino).

Retour à la typographie à vocation informative, de ce jour, 30 actobre 2015, exit la CFDT, elle sera désormais CF"d"T qui permet d'y voir une passerelle avec l'ex CFT dont elle repris rôle et ici ou là les méthodes (voir les militants du commerce parisien en lutte contre le travail du dimanche). Air France et l'APHP lui doivent cette réorganisation typographique.

Comme pour le P"c"F, concernant la CF"d"T il appartient à ses adhérents de perdre leurs guillemets et reconquérir leur majuscule. C'est à eux d'en décider en attendant La Canaille, lui, clarifie.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #typographie, #politique, #lexique

Repost0
Commenter cet article