Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour participer au débat

une réaction aussi vive

que partagée par La Canaille

Xavier Mathieu dit qui sont ces violents,

ces terroristes du capital

et le démontre

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-marie Défossé 13/10/2015 07:13

Merci à Xavier Mathieu de son intervention pleine de sincérité . Il est dommage qu'une majorité de français (encore en salle de réveil) ne fasse pas preuve de plus d'empathie à l'égard des VICTIMES D'UN TSUNAMI DE LICENCIEMENTS volontairement provoqué par le Grand Capital .
Ils attendent probablement d'être eux-mêmes concernés par cette vague géante dévastatrice des VIES DES TRAVAILLEURS (EUSES) pour ENFIN devenir de véritables Etres Humains et non pas des ANDROÏDES au service d'un Système assassin , sans foi ni loi !
NOUS DEVONS TOUS NOUS IMPLIQUER ! Moralement , intellectuellement et , c'est à craindre et à éviter mais inévitable au stade actuel , nous impliquer aussi physiquement !
Notre 1er Sinistre en connait pourtant un rayon dans ces 3 adverbes pré-cités . Lui fils de "réfugiés" espagnols (en perte de mémoire) qui accepte bien volontiers de se faire passer la pommade dans le dos par d'aucuns sur ses fortes chances ascensionnelles jusqu'à la Présidence de la République , espère-t-il transfigurer la République française à l'identique de la monarchie espagnole ?
Car il faut remarquer que le "bonhomme a une prédilection très marquée (comme la Mairesse de Paris) à ne côtoyer politiquement que ... - "tout ce qui brille , reluit"- mais qui cependant -"n'est pas OR"- !
Après sa visite à l'Empire du Japon , celui-ci va rendre visite à la monarchie jordanienne (où se situe d'ailleurs une base militaire française) et est-ce vraiment la peine de citer ICI d'autres exemples tout autant navrants et étonnants de la part de ce fils de "réfugiés" espagnols qui n'a retenu de la "république" française que les facultés les plus exécrables de nos politicards véreux : celles à la fois de savoir tourner leur veste ... mais AUSSI LEUR PANTALON (ou leur robe , suivant la personne).