Il est parti, comme ça.

Publié le 9 Octobre 2015

L'amourette ne passera plus par là.

Mais Leny Escudéro

c'est aussi c'est cela :

 

Il est parti, comme ça.

Salut camarade !

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #tristesse, #Chanson

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 09/10/2015 23:20

Cela vous a peut-être échappé, mais Lenny Escudéro a fait partie des artistes et notamment chanteurs qui ont approuvé la première guerre dite du Golfe, celle qui avait été précédée d'un blocus et non embargo extrêmement meurtrier puisque, si j'ai bonne mémoire des milliers d'enfants irakiens en avaient été les victimes, et je ne parle pas de l'économie irakienne dans son entier. Ces meurtres car il s'agit bien de meurtres (avant ceux des avions avaient fait dire à cette s.... de Madeleine Allbright, la même qui avait déclaré auparavant que les "Talibans étaient une bonne chose pour la stabilité de la région"(sic) en parlant de l'Afghanistan, cette s..... avait donc eu cette phrase après la mort de ces centaines milliers d'enfants irakiens : "Si c'est le prix à payer, eh bien il faut l'accepter" (je ne suis pas sûre pour la seconde partie de la phrase, mais certaine pour la première. Alors, désolé pour Lenny Escudéro, mais cette prise de position en faveur de la destruction d'un pays et de sa population...... Notez qu'il n'était pas le seul, Isabelle Aubret avait eu la même posture et le même discours. Là réside peut-être en partie, le déclin du PCF : il n'a même plus d'artistes véritablement de gauche, c'est-à-dire, de mon point de vue, essentiellement ANTI-GUERRE/ANTI-IMPERIALISTE:ANTI-COLONIALISTE.

Canaille Lerouge 10/10/2015 21:00

Suite du précédent il ne sont pas nombreux les artistes à avoir dénoncer l’armada de la guerre du Golfe contre l'Irak, il y a sur FB et autres réseaux sociaux un interview de l Escudero dans une émission de télé où il hurle sa colère à partir de la guerre du golfe le parti des bombes et de l'argent contre celui des vaccins de l'école et de l'humanité. On ne doit donc pas parler du même

Canaille Lerouge 10/10/2015 08:15

Non cela ne m'avait pas échappé mais le parcours d'un artiste est ce qu'il est et ses textes sont autant de balises.

Molière même critque fut un auteur de cours cela retire -t-il de la force à son Tartuffe ?

Aujourd'hui, je connais des gens qui au nom du juste combat anti impérialiste se rangent derrière Poutine qui est un représentant des oligarques Russe ou derrière Assad dont le parti Baas historiquement s'est construit sur la répression féroce des communiste de ce qui fut un moment la RAU tant en syrie qu'en Irak.

J'en connais en France qui suivent le Chevènement de 2015 en mémoire de ses positions contre la guerre en Irak.

Un artiste n'est pas un surhomme hors des pressions médiatiques. Autour de nous qui est descendu dans la rue pour dénoncer la vrai la nature du massacre d'Ouvéa pour ma part j'y étais nous étions peu nombreux.

Je ne crois pas que L Escudéro ait été membre du PCF. Si tous ceux qui ont chanté dans ses fêtes y étaient j'imagine la cotise d'Aznavour, ou d'Halliday. Ne rendons pas un chanteur responsable d'une trahison de classe dont pour sa part quelque soit par ailleurs ses choix il n'a pas à être comptable ce débat sera celui de sa conscience. Sur l'engagement des artistes il y a une myriade de jeunes chanteurs musicien qui seul ou en groupe interviennent avec difficultée hors des circuit balisés décerneur de brevet il faut faire effort pour aller les entendre. cela vaut le coup ils(elles) sont talentueux(ses).