E=MC2 Voyous, chemise et les gardiens du quant à soie

Publié le 8 Octobre 2015

E=MC2 Voyous, chemise et les gardiens du quant à soie

Quand 100 g de soie* valent plus

qu'une tonne de cuivre**

ou 10 000 tonnes de pierre***

ou 100 000 dossiers individuels****

A-t-on vu le Néron de Matignon, celui qui incendie la vie sociale et se lave les mains des suites de sa fournaise,  mobiliser avec tant de célérité ses forces de répression policières, ses milices judicaires pour traquer les incendiaire destructeurs d'outils publics et néamoins actionnaires des clubs des banksters causes de leurs pseudo colère ? 

L'a-t-on vu mobiliser ses brigades contre ceux qui se singularisent lors de leur épisodes colériques pour obtenir des exonérations fiscales qu'ils s'empresse de leur accorder ?

Fausse spontanéité d'une vrai colère marquée de la haine de classe de l'émule de Clémenceau : intraitable avec les ouvriers, tigre de papier devant les délits que ses pairs commettent en batterie.

Pour preuve  quand le patron de la FNSEA au landemain des dernières frasques de ses troupes jette  en direct « Je tire un coup de chapeau à ceux qui ont osé faire ce qu’ils ont fait, il faut relativiser, il n’y a pas eu mort d’homme. »

Mais pour une chemise morte au champ du deshonneur social de celui qui la portait on va lâcher le GIGN, mobiliser le parquet, donner carte blanche au patronat et l'inciter à la répression, soliciter les indics de la médiasphère et leurs vidéos.

Comme si les auteurs des faits, qualifiés de forfaits, étaient coupables d'une sorte de djihad social justifiant un "vigie pirate" qui de fait n'est qu'une version actualisée de "Vichy pirate". 

Osons poser l'équation : si, pour une chemise, la barre du sautoir est à cette hauteur? Combien pour Cazeneuve et ses alter égo ? Dites nous Néron dites nous ! 

Plus de repression pour la destruction d'un col blanc que pour un vrai délinquant qui la porte ?

"Tomber la Chemise", de Zebda est en train d'être repris avec entrain dans les cortèges. Que le peuple se fâche et se moque est un signe réjouissant. La peur peut et doit changer de camp.

Ils sèment la misère ? Ils vont récolter la colère.

Binons, sarclons, arrosons le terrain qu'ils ont ensemancé. Certes ce ne sont pas nos semis mais préparons la récolte pour les leur faire avaler. Que la récolte soit au niveau nécessaire pour que les fesses leurs chauffe et la soie de leur chemise file un mauvais coton.

*poids estimé du quant a soie sur mesure abritant un DRH d'un grand groupe ou équivalent 

** poids estimé du cuivre du relais de signalisation-sécurité SNCFde Morlaix déruit par les légumiers

*** poids estimé des destruction du palais des duc bretagne détruits par les mêmes

**** nombre de dossiers détruit par encore eux dans l'incendie de la MSA (sécu des salariés agricoles)

 

♫ en france tout fini (ou passe) par des chanson♫

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #chemises, #Valls, #répression, #E=MC2, #patronat, #lutte de classe

Repost0
Commenter cet article