Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Athènes, et si nous faisions le point ?

Histoire de voir

qui voyait le mal partout ?

Athènes, et si nous faisions le point ?

C'était en juillet ou en août. Canaille le Rouge disait plus que sèchement tout le mal qu'il pensait de la trahison de Syriza et de son Tsipras de premier resposable, ministre et autre breloque de pouvoir.

Quelques lecteurs de La Canaille ont vite bifurqué pour ne pas risquer d'être amalgammés à l'hérétique qui osait dire que trahison fuschia, rose, garance  ou passée au murex reste une trahison.

Nous vimes alors un rempart de solidarité sans frontière affirmer que quiconque accuserait Tsipras de reniement serait considéré au mieux comme un rouge brun potentiel et au pire un Kripto FMIste en tenue de camouflage.

Aujourd'hui, c'est Hollande, à qui Syriza déroule un tapis rose, qui tient la chandelle pour une Grèce qui se fait ....disons... avoir par l'UE, grâce à Tsipras qui à bride abattue caracole sur les acquis sociaux de son peuple qu'ainsi il piétine.

Avec cet argument : "il ne peut pas faire autrement", le même que celui qui excusa ceux qui acceptèrent Munich, ou avant, laissèrent faire le putsch de Franco ou qui aujourd'hui vont boire le thé à Ryiad avec l'étêteur partenaire de commerce.

Qui, devant les communiqués et déclarations, pourra démontrer qu'entre Hollande et Tsipras il existerait des barrières irréductibles ? Qui va pouvoir maintenir que soutenir Syriza permet de combattre la solférinocratie ? Canaille le Rouge attend avec impatience la démonstration du funambule.

Ce qui devrait alerter ceux qui se piquent de lucidité politique, c'est que cette infâme mécanique est en train de tendre les ressorts d'un vote au deuxième tour à venir pour ceux qui mènent la même politique qu'à Athènes (et oui il faut appeler un chat un chat), ici au nom d'un barrage à établir contrte ceux que les installés au pouvoir ont tout fait pour qu'il croissent et embellissent pour museler ceux qui n'ont d'autre issue que de se débarrasser de toute cette camarilla qui vit au crochet du monde du travail (et de ceux qui veulent y accéder).

Soyons clair. Il ne s'agit pas de dire que voter ne sert à rien. Mais n'avoir le choix qu'entre différentes fioles de neuroleptiques et alcaloïdes léthaux plus ou moins concentrés donne d'abord envie de s'oxygéner le cerveau et de chercher à respirer de l'air pur plutôt que de choisir les formes de l'agonie.

Voter pour ceux qui défendent Tsipras au nom du combat contre ceux qui l'applaudisent ou se frottent les mains à le voir agir, non merci.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean-marie Défossé 28/10/2015 07:40

Je pense même , sincèrement , que voter ...c'est se faire COMPLICE de ce Système (bien malgré soi pour la majorité d'entre nous) ; Système Mafieux qui n'offre aux peuples en général , que le choix ...de la peste ou du choléra !
Ils peuvent m'attendre ! Je risque fort d'être en retard . Je pense même , que tête en l'air comme je le suis , je vais oublié cet "important" rendez-vous "citoyen" monarco-républicain .
C'est dommage pour tous les Anciens qui se sont battus pour que nous ayons TOUS ce droit de voter . Mais pour se déculpabiliser , nous devons tenir compte du fait que les DERIVES POLITIQUES issues de ces pseudos "droits démocratiques" que sont les élections actuelles , n'ont pas été voulues ni avalisées par le peuple , mais IMPOSEES par le truchement d'un ensemble de FAUX-SEMBLANTS et de MENSONGES , lesquels devraient être condamnables et seraient condamnables juridiquement s'il s'agissait d'actes venant d'un simple quidam .
Mais nous sommes en France , pays où les JUSTICIABLES peuvent en toute impunité réelle , continuer à être élu et à représenter le peuple !
Nous CITOYENS français , n'aurions-nous pas tendance à être TROP LARGE D'ESPRIT et TROP INDULGENT avec ceux qui sont censés nous représenter (si mal) ; où aurions-nous été contaminés par leurs méthodes au point de faire le choix d'une COUPABLE COMPLAISANCE ?
Probable que nos générations futures trouveront la réponse plus vite que nous !

RBOBA 27/10/2015 22:06

Tout à fait d'accord.