Air France : VRP et... VVRP

Publié le 16 Octobre 2015

Ne se trouvent pas

dans les même lieux

Air France : VRP et... VVRP

VRP, chacun connaît. A Air France ils ont externalisé le directeur du marketing en prenant un CDD qui est aussi concierge à Matignon, lequel en retour a mis un de ses portiers comme DRH chez son amis Juniac.

VVRP, c'est autres choses c'est le motif d'inculpation : Violences Volontaires en Réunion Présumées. Sachant que la réunion en question n'était pas présumée mais programmée, le dernier terme s'appliquerait aux deux premiers.

VVRP, ce sont aussi les termes utilisés pour envoyer 5 syndicalistes devant les tribunaux et permettre à la direcrtion d'Air France (sans que les autres syndicats ne manifeste de désapprobations) d'affamer leur famille. La Leçon du Qatar a été bien retenue par le ci devant Juniac.

Or, la convocation pour annoncer 2900 licenciements par celui qui simultanément s'est fait doubler son salaire pour gagner par an l'équivalent des revenus de 150 des hotesses d'accueils ou ouvrier d'entretien de la flotte qu'il va mettre à la porte, ce n'est pas de la violence volontaire ? 

Ou alors les mots ont perdu leur sens (et il faut vite leur en redonner, la lutte revendicative à aussi cette vertu).

Plus que jamais faire monter la solidarité. Mais aussi et surtout agir durablement et massivement pour que soient satisfaites  les exigences revendicatives des salaraiés et des retraités. C'est le meilleurs moyen de faire reculer pouvoir et patronat dont celui d'Air France.

Partout Il va nous falloir harceler de nos assiduités revendicatives le patronat et ses droites, dont celle au pouvoir, leur faire rendre des comptes pour Violences Volontaires Réfléchies et Préméditées

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 17/10/2015 05:42

Hormis la VERITABLE violence "des plans de restructuration" d'Air France qui se chiffrent UNE FOIS DE PLUS par la fragilisation future de nombreuses familles , la violence la plus abjecte , la plus ignoble et qui m'a le plus hérissé le poil ... est bien celle de l'ENSEMBLE DES MEDIAS !
Un comportement partisan et servile de ces médias qui malheureusement me conforte dans l'idée déjà avancée par le passé : celle que toute action pouvant se révéler POSITIVE pour redonner le pouvoir au peuple sera aussitôt mise à mal par l'entremise nauséabonde de tous les médias ; les PREMIERS adversaires de taille à combattre (pacifiquement mais sans scrupule) doivent donc être les médias qui sont les porte-voix du Grand Capital .
Sans cet ordre chronologique dans la LUTTE des CLASSES devant impliquer en premier lieu les médias au peuple , à quelques rares exceptions près , les batailles légitimes engagées par les travailleurs pour défendre l'essentiel de leur vie se perdront UNE APRES L'AUTRE aux profits du Grand Capital .