Le gouvernement assiste le patronat dans ses attaques contre les libertés

Publié le 17 Septembre 2015

La suppression des libertés syndicales

est l'objectif majeur du patronat.

La CGT appelle à la mobilisation

pour les défendre

et

imposer leur extansion.

Le gouvernement assiste le patronat dans ses attaques contre les libertés

La CGT appelle tous ses militants et les salariés à participer à la mobilisation du 23 septembre 2015 en faveur des libertés d’actions et des droits syndicaux. Cette journée marquera le lancement d’une large campagne sur le sujet.

Le patronat n’a jamais renoncé à revenir sur les avancées sociales et démocratiques gagnées par le mouvement ouvrier, avec la CGT, telles que les garanties collectives ou droits sociaux. Il n’a jamais accepté un cadre social protecteur pour les salariés.

Dans ce contexte, les atteintes aux libertés syndicales prolifèrent. Certains militants de la CGT, de par leur engagement, sont traités comme des délinquants. Ils sont traînés devant les tribunaux, dans des procédures de plusieurs années. Leur carrière est souvent brisée, leur vie bouleversée, leur famille affectée…

C’est bien le syndicalisme interprofessionnel qui est visé c’est-à-dire le droit pour les salariés de s’organiser et, pour les syndicats, le moyen d’être accessibles, utiles aux salariés.

Les salariés avec la CGT, doivent exiger de nouveaux droits pour agir et permettre le progrès social. Pour le respect de la démocratie la CGT porte l’exigence du vote au Parlement d’une loi d’amnistie sociale portant des droits nouveaux protégeant les militants syndicaux et progressistes qui agissent dans le cadre de leur mandat.

Face au pouvoir de l’argent, des grands groupes, nous avons besoin de justice pour ne plus permettre les chantages des directions patronales.

Nous ne sommes pas des martyrs mais des femmes et des hommes de conviction.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #syndicat, #CGT, #liberté, #politique

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 18/09/2015 06:19

Le 23 Septembre ?
La France , cette grande malade n'a décidément pas de répit avec ses maladies chroniques : LA CORRUPTION et la COLLABOration !
Pas d'autres commentaires , ils sont devenus INUTILES !