Cadavres d'enfants sur les plages.Exode de masse intercontinentale

Publié le 3 Septembre 2015

 

Qui est responsable ?

Cadavres d'enfants sur les plages.Exode de masse intercontinentale

Après un nouveau naufrage qui celui là "n' a coûté la vie qu' à douze" réfugiés syriens, l'image montrant le corps d'un gamin de trois ans échoué sur une plage de Turquie a fait dès mercdredi le tour des réseaux sociaux.

Et chacun d'y aller de la surenchère à l'émotion (légitime) mais bien moins nombreux à poser la question des responsabilités effectives : qui  a construit patiment les conditions de ces meurtres en série à grande échelle consubstantiels à cet exode de masse de populations fuyant des zones de conflits créées délibérément par ceux qui se rejettent le mistigri en niant leur responsabilité ?

Qui depuis trente ans organise, finance, arme, légitimise toutes les formes d'intégrisme fasciste théocratique, des talibans à la secte boko haram en passant par toutes les formes de violences tribales religieuses, toutes les réactions barbares et sanguinaires pour déstabiliser la géopolitique du globe et surtout faire barrage par toutes les violences aux volontés des peuples de s'affranchir des dominations médiévales réactionnaires que soutiennent les bourses du monde entier pour pouvoir exploiter le plus durement possible la force de travail qui fait leur profit ?

Personne qui ne parle de cet impérialisme dont l'Otan est le fer de lance qui produit ces flots de morts déversés sur les plages, engloutis dans les flots ou abandonnés sur les bords d'autoroutes. 

Ceux qui viennent mourrir sur nos côtes sont les moins pauvres; ils ont pu parfois au prix de sacrifice des famillres incroyablles se payer le voyage. Imaginons le sort de ceux qui ne peuvent même pas envisager l'exode !

A chaque fois en première ligne des victimes, les femmes et les jeunes filles, les enfants, petits garçons devenus soldat en culottes courtes ou embrigadés pour des meurtres suisicides pour le compte de gens qui se croisent dans les halls des hôtels de luxe de la planète.

Pendant ce temps, renouant avec les sinistres tataouages des camps nazis, la police hongroise marque au feutre indélébile les bras des enfants qui n'étant pas morts sur les plages cherchent à traverser le pays des "mille milions de mendiant" pour gagner un havre ou se poser. 

C'est cette mécanique sans aucune humanité qu'il faut enrayer en arrêtant ses instigateurs.

En tête de ligne des responsables de cette barabarie, les "pays riches", riches de ses milliardaires et du nombre de leurs chômeurs et de leur seuil de pauvreté : " la Fance en Afrique, les USA en Asie, l'Allemagne en Europe centrale et les Balkans. avec dans chaque espace des bras séculiers mercenaires richissimes qui ont nom Maroc, Israel, Arabie saoudite Indonésie, les émirats et la Pologne jouant les supplétifs.

Pour nous en France, la responsabilité de Sarkozy et Hollande, de la Libye à la Syrie en passant par la Grèce et l'Ukraine (pour ne pas parler des Grands Lacs ou l'afrique occidfentale, les chasses gardeées de Bolorés et Aréva est indéniable.

Mais silence sur les ondes et les écrans. Faire pleurer abondament sur les conséquences, noyer les causes sous un flot de larmes  pour les retirer du visible.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #exode, #réfigiés, #impérialisme, #Otan, #Capitalisme

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 03/09/2015 22:50

Oui, c'est une excellente analyse.Il est plus facile de faire pleurer Margot dans les chaumières ou dans les lofts du 11è que de faire en sorte qu'elle se pose la question : "Qui est/sont les grands responsables et coupables de cette tragédie ?" Que moi je qualifie de crimes, de crimes contre l'Humanité, de crimes contre des Etats et des Peuples Souverains. Cette photo qui a l'air d'un seul coup de faire comprendre le drame que vivent ces gens, elle n'est pas plus insoutenable que celles qu'on ne veut pas nous montrer d'enfants égorgés par ceux "qui font du bon boulot en Syrie". Cette photo est insoutenable parce que c'est celle d'un enfant de ceux qui fuient le chaos installé dans leur(s) pays et venue s'échouer sur une plage célèbre d'une station balnéaire tout aussi célèbre. Cela fait désordre. Je pense que certains des vacanciers vont même se demander s'ils peuvent encore fréquenter cette plage sans risquer de tomber nez à nez avec ce qui n'est pas une branche ou un caillou rejeté par la mer. Au fait, aux dernières nouvelles, il semblerait que cet enfant était d'une famille de Kobané, vous savez de ces Kurdes qui luttent contre Daech et que la Turquie est en train de bombarder...... La Turquie, tiens, tiens, tiens........

jean-marie Défossé 03/09/2015 20:43

On ne peut que partager toute ton indignation .
Combien faudra-t-il de cadavres ou de restants de cadavres venant polluer les belles plages méditerranéennes des Touristes Occidentaux pour réveiller les consciences ?
Les véritables coupables dont tu parles à juste titre dans ton texte s'en foutent royalement et font DEJA une distinction entre migrants légaux et migrants illégaux . Distinction suivie maintenant d'un tri sélectif qui permettra aux migrants dotés de bons "bagages" financiers , intellectuels et surtout RELIGIEUX ; ensemble de "bagages" propices à les accepter pour rentrer servilement DANS LE MOULE DU "NOUVEL ORDRE MONDIAL" versions occidentales . Tri sélectif qui dans ces cas là , feront de ces migrants des "légaux" pour l'Europe .
Les autres , les moins bien nantis qui sont majoritaires , seront repoussés d'un pays à l'autre dans le plus grand dénuement , faisant bien INVOLONTAIREMENT le jeu des extrêmes-droites européennes , lesquelles se serviront de ce marasme aux différentes frontières de l'Europe pour engranger de plus en plus de partisans à leurs noirs desseins et à ceux du Grand Capital .
On ne tue plus les pauvres , les "damnés" de ce monde avec des chambres à gaz , des bombes atomiques ou avec des balles . Non ! On les met en condition de se suicider eux-même pour déculpabiliser LES VERITABLES COUPABLES !