Après les nazis banderistes de kiev dans l'UE

Publié le 4 Septembre 2015

les nazis,

héritiers des croix fléchées,

à Budapest

Après les nazis banderistes de kiev dans l'UE

Déclaration du responsable du groupe parlementaire d'Orban, premier ministre hongrois le 4 septembre 2015 : 

« Nous ne voulons pas que nos enfants vivent dans un califat européen », a ainsi déclaré Antal Rogan, le chef de la fraction parlementaire du Fidesz, le parti de M. Orban. Un autre proche du premier ministre, le polémiste Zsolt Bayer, a exigé que l’Europe soit « libérée de cette horreur, si besoin par les armes », traitant les réfugiés de « sauvages » et d’« animaux » qui menacent « la race européenne, blanche et chrétienne ».

Ce parti siège à Straxelles et Bruxsbourg au sein des instances de l'UE sans sanctions ni mesures particulières, cela au nom d'une conception de la démocratie qui autorise le même parlement à laisser banir les anciens combattant antifascistes des pays baltes.

Il y en a qui acceptent de siéger dans ces conditions. Bn appetit !

L'épiscopat de hongrie (qui bénissait à tour de bras les croix fléchées) n'est pas en reste :

L’archevêque de Budapest, le cardinal Péter Erdö, est sorti de son long silence, cette semaine, pour désavouer ceux qui prennent le risque d’aider concrètement des migrants.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Refugiés, #exode, #hongrie, #fasciste

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 05/09/2015 05:48

N'oublions pas de citer également la très catholique Pologne (entre autres) et ses régressifs dirigeants politiques autant que religieux qui s'opposent ouvertement aux quotas de migrants .
Si ceux-ci s'opposaient aux quotas pour être en contrepartie partisans de l'ouverture voire de la disparition des frontières , nous ne pourrions que les féliciter .
Mais non , ceux-ci tentent insidieusement et avec la bénédiction en catimini des Hauts Clergés catholiques et autres , de nous propulser , éventuellement par la force et le CRIME de masse , vers un retour sur un passé à leur convenance , fait de pouvoirs privilégiés et seigneuriaux (et bien entendu également ...de pouvoirs de saigneurs "respectables" du sang des peuples).
Entre les discours d'un pape et les coulisses TRES PEU VERTUEUSES du Vatican , existe un abîme rempli de mensonges , de privilèges , de jeunes soldats morts sans avoir vécu , de manipulations et d'instrumentalisations des croyants et des croyances à faire frémir le pire des bandits !
Ne serait-ce pas une réalité de l'ENFER sur terre ?