Provocation inadmissible à Paris

Publié le 8 Août 2015

Veulerie politique

 

Les plages de Gaza de nouveau sous les bombes, 

Celles de Tel Aviv rouges du sang des palestiniens assassinés.

Une semaine après la confirmation des colonisations confortant les fascistes, la Ville de Paris se surpasse.

Provocation inadmissible à Paris

On apprend samedi matin que Saad Dawabsha, le père du bébé palestinien brûlé vif il y a une semaine par des colons israéliens, a succombé à ses blessures à l’hôpital israélien où il avait été admis. L'annonce a été faite ce samedi 8 août par un responsable palestinien, sa famille a confirmé.

La mère d’Ali Dawabsha est toujours entre la vie et la mort. 
 

Pendant ce temps là, du côté de Paname :

"Les Quais de Seine vont donc se transformer en une véritable tayelet (célèbre promenade du bord de mer) l’espace de quelques heures...."

 

Cet article a été initialement publié par ©coolisrael.fr. qui s'est empressé de faire la pub pour cette opération

Pour Canaille le Rouge est tout sauf cool. donc pas de lien et pas  de pub.



 

Donc, au moment où de nouveaux bombardements s’abattent sur Gaza interdisant aux gosses d’accéder aux plages, aux écoles, aux soins.

Avec pour ces mêmes gosses les tanks comme horizon de paix, les rafles au sein des ghettos que l'état israelien encourage à expulser, la Ville de Paris ne trouve rien de mieux que de faire venir les représentants officiels de la répression, de la violation du droit international, alors que dans notre pays grandit l’exigence de mettre l’économie de l’agresseur au ban de l’humanité.

Le coté de la barricade choisi par la Ville de paris est celui de la haine du racisme de l’exclusion. C’est le choix d'absoudre la politique de pogrom anti palestinien et de colonisation interdite par l’ONU, c’est dire au militant de la Paix qui se battent en Israël que Paris n’est plus a leur coté.

La Capitale du pays qui accueillait Arrafat en 1989, du pays dont le parlement en 2014 a reconnu la légitimité d'un état palestinien fait ce choix en 2015.

C'est dans la lignée du président du Mexique invité d'honneur le 14 juillet, du despote d'arabie bénéficiant d'un traitement antirépublicain par des hauts fonctionnaires de la République.

Dont acte et conclusion à en tirer : Boycott plus que jamais  et dénonciations des soutiens et complices des agresseurs.

Canaille le Rouge attend avec intérêt la réaction des groupes politiques au Conseil de Paris. 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 11/08/2015 23:00

Quelle naïveté ma chère Aline de penser comme vous le faites que la Mairie de Paris se "laisse coloniser". Vous avez déjà oublié la photo de ce franco-israëlien (sic) parti "tirer" du Palestinien dans le cadre de son "service militaire" et pris en otage par des Résistants Palestiniens (vous savez ceux que l'on présente comme des terroristes). Et à l'inverse, le refus de lever le petit doigt pour ce jeune Franco-Palestinien croupissant dans les prisons israëliennes depuis plusieurs années, refus de recevoir sa famille et bien sûr, pas question d'apposer sa photo sur les grilles de l'Hôtel de Ville. Vous rappelez-vous les propos de Delanöe alors Maire de Paris : "Israël est une démocratie" et en substance, "ce jeune homme est bien traité dans ses prisons". Madame Hidalgo s'est rendu il y a peu à Jérusalem et non.............. Tel-Aviv, preuve qu'elle considère que Jérusalem est la capitale d'Israël. Notre gouvernement et/ou la plupart des hommes politiques français sont favorables au sionisme. Notre pays est l'un des plus forts soutiens de l'Etat d'Israël Il suffit de se rappeler les propos de Valls, de Fabius, de Srrauss-Kahn

aline 09/08/2015 13:56

Bravo la Canaille, comme une bonne fille d'Eve je suis curieuse et j'ai ouvert la boite de Pandore, quelle horreur, l'événement en lui-même mais le pire ce sont les propos des lecteurs, de véritables horreurs où personne ne fait un geste de paix, d'amitié... C'est une connerie pour la mairie de Paris de se laisser coloniser de la sorte! et d'entraîner des milliers de parisiens dans ce partis pris. Et ça se dit croyants, religieux, des purs capitalistes oui! car quand on vit sur la terre -matrice des religions chrétiennes et qu'on ne respecte aucun des principes de base (tu ne tueras point, tu honoreras ton père, ta mère, tes....(et pas que dieu!!), tu n'as rien à y faire!!!! Il faudrait le jugement de Salomon pour avoir enfin la paix et pourtant il m'a semblé à une période qu'on y était presque....On va bientôt entendre du côté parisien "Mais que suis-je donc allé faire dans cette galère ?" Faites qu'il tombe des cordes ce fameux jour!! Aline