Franco de porc

Publié le 26 Août 2015

Coup de gueule (partagé par La Canaille)

de Jean Ortiz

Franco de porc

Par Jean Ortiz.

Le 3 juin 2015 un « Jardin des combattants de la Nueve » a été inauguré à Paris, près de l’Hôtel de Ville, par Anne Hidalgo, maire socialiste, issue de Cadix, et par un chef d’Etat illégitime, non élu, qui plus est un monarque, fils de l’héritier de Franco, désigné par un assassin dont les crimes contre l’humanité restent encore impunis, protégés par une loi d’amnistie (en fait d’impunité).

Lorsque Sa Majesté éléphantophyle Juan Carlos abdiqua, en juin 2014, le « successeur » Felipe 6 ne fut pas soumis à référendum mais imposé par la caste bipartite qui verrouille le système espagnol (fissuré aujourd’hui) et protège l’impunité du franquisme et les « affaires » de la monarchie, si peu « immaculée », si peu « modélique ».

La Neuvième compagnie de la 2 DB, composée majoritairement de Républicains espagnols, oui de Républicains et de révolutionnaires, la plupart anarchistes et communistes entra dans Paris le 24 août 1944 au soir, en premier, sur ordre du général Leclerc, pour rejoindre l’Hôtel de Ville et participer aux ultimes combats. Paris était déjà quasiment libérée, pas par « La Nueve » comme cela a pu être souvent écrit, mais par une insurrection de sa population, répondant notamment à l’appel des communistes, qui jouèrent un rôle de premier plan, et du large Comité de Libération . Un ancien des Brigades internationales, communiste, le colonel Henri Rol Tanguy, joua un rôle crucial et signa même avec les Allemands leur reddition.

L’initiative de Anne Hidalgo bien que tardive était la bienvenue. La présence provocatrice d’un usurpateur l’a dénaturée ; elle participe du révisionnisme historique ambiant et de l’entreprise pour vider cette histoire, ce « grand récit », de son contenu politique « rouge », le dépolitiser, le consensualiser.

Que dans son discours le monarque n’ait pas prononcé une seule fois les mots « République », « Républicains », relève de la profanation. Nos parents et grands-parents combattirent le fascisme, la plupart en tant que « soldats de la République espagnole ». Oublier cette dimension, c’est les enterrer encore plus profond, c’est tuer le contenu par la « célébration ».

Jean Ortiz, universitaire, fils de Enrique, Albacete, combattant de la Tercera Brigada Mixta, guerrillero de l’AGE-FFI dans l’Aveyron, passage au Val d’Aran... qui voulut garder jusqu’au bout la nationalité espagnole, et porta la revendication d’une troisième République sociale, fédérale, plurinationale...

Grain de sel de Canaille le Rouge :

Outre la remise en place de la réalité historique de la Libération de Paris par J Ortiz est la bienvenue, son rappel de la dimension populaire et insurrectionnelle, la place prise par la colonne Drone (et ceux qui la composaient majoritairement) fait oeuvre d'instruction civique.

Au moment où certains parlent de rouvrir des "centres de rétention adminstrative" rappelons que c'est le sort que la république française réserva aux républicains espagnols alors que Pétain était nommé ambassadeur de France auprès de Franco.

Décidément, après le scandale du Likoud sur Seine, celui maintenant de cette présence pour le moins inconvenante de l'héritier du franquisme fait plus que charger la barque de la maire de Paris.

A noter qu'on n'a pas souvenir de l'avoir vu à l'arc de triomphe un 10 aout pour commémorer la grève insurrrectionelle des cheminots de 1944.

Il y a comme cela des convergences qui en disent plus que bien des proclamations.

Franco de porc

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 27/08/2015 19:59

De rien.

jean-marie Défossé 27/08/2015 14:20

@RBOBA
Merci pour ces précisions supplémentaires qui viennent corroborer mes propos précédents .

RBOBA 27/08/2015 11:16

Un "Hidalgo" c'est précisément un hobereau, de la petite noblesse donc. Mais peu importe. Anne Hidalgo, née en Espagne, est descendante des ces Espagnols marranes, c'est-à-dire, Juifs, contraints de se convertir au Catholicisme après la reconquête de l'Espagne par Isabelle la Catholique et Ferdinand, son royal époux.Certains ont choisi de rester en Espagne tout en pratiquant secrètement le religion juive, d'autres ont trouvé des cieux plus accueillants où ils pouvaient la pratiquer sans entrave, Maghreb, Proche-Orient etc... Anne Hidalgo de toute évidence préfère Tel-Aviv, cf. Paris-Tel-Aviv plage, voire Israël à Paris et la France. Il suffit de voir avec quelle gourmandise elle nous sollicite encore pour "réinventer" les places historiques de Paris.Cela a commencé par la Place de la République, méconnaissable et risque de se poursuivre par la Place d'Italie, voire de la Sorbonne, pourtant il me semble, classée. Anne Hidalgo déteste la culture populaire (au sens noble) et ce qui va avec, l'Histoire du Peuple, ses luttes. Anne Hidalgo représente les Bobios parisiens.

jeannedau 26/08/2015 20:25

Fille de republicains espagnols j' ai adressé un tweet a A. Idalgo pour lui dire combien je trouvais cette inauguration avec le représentant de ceux qui avaient étés du côté d la barbarie franquiste face aux républicains.
ils on dû se retourner dans leur tombe.
Nos peres ne méritaient pas cet outrage.

jean-marie Défossé 26/08/2015 10:33

Hidalgo ? Il me semble que la traduction en français de ce nom espagnol veuille dire "Noble" !
C'est un nom prédestiné pour notre agonisante "république" française ... comme celui de Ségolène Royale ... comme celui également de l'actrice Cécile de France avec l'homonymie d'une princesse fille du roi de France Philippe Ier ... comme TOUS LES AUTRES NOMS du même acabit qui composent de plus en plus les rouages de la politique française pour se substituer par des valeurs politiques diamétralement opposées , mais surtout censées nous déposséder progressivement de celles de notre agonisante République Française !
Si j'ai beaucoup de respect pour tous les républicains espagnols et leurs descendants (réfugiés(es) ou anciens(es) combattants(es)) , il m'est difficile de faire preuve des mêmes sentiments à l'égard de ceux ou celles d'origine espagnoles (entre autres) venus en France dans le seul but de nous "formater" à la banalisation du monarchisme , de l'aristocratie ou même à l'offensive en arrière plan de l'hégémonie religieuse toutes confessions confondues .
A ce propos , il semble que notre Ier Sinistre contribue gentiment à éteindre et à étouffer les derniers souffles de notre agonisante République . Ier Sinistre deviendrait-il synonyme de Ier Euthanasiste des valeurs républicaines ?
Tout ce "beau petit Monde" ne doit pas avoir la conscience trop tranquille et doit avoir quelques inquiétudes légitimes à savoir si la Gendarmerie , la Police et l'Armée les soutiendront jusqu'au bout dans leur noirs desseins contre la Nation France . Il suffit d'écouter les multiples déclarations de ces politicards suite à des événements mettant en cause la sécurité des citoyens français pour entendre ces premiers NE JAMAIS OUBLIER de passer la BROSSE A RELUIRE sur le courage , la bravoure etc... de nos forces de Gendarmerie , de Police ou militaires ; qualités évidentes dans de telles circonstances que PERSONNE en réalité n'oserait remettre en question .
Au final , nos politicards ont peut-être à juste titre raison d'être inquiets sur la continuité sans faille de l'OBEISSANCE AVEUGLE de ces corporations , lesquelles corporations ont également une conscience professionnelle qui risque de les aider à mettre en évidence le rôle de MERCENAIRE qui leur est attribué à leur insu et aux profits d'un système mafieux international .
Pour quand les mêmes hommages aux pompiers professionnels et volontaires et à bien d'autres professions à risques multiples ?